contact[at]MOUVES.org

Assurance habitation et propriétaire non occupant, un combo gagnant pour l’investissement locatif

Kendji Gi

Les logements locatifs constituent une source de revenus passifs que de nombreuses personnes adoptent. Le statut de propriétaire bailleur vous place en tant que responsable du bien immobilier et de ses occupants. C’est pourquoi il est primordial de contracter une assurance habitation et une assurance propriétaire non occupant (PNO).

Ces deux assurances combinées sauront vous protéger de toutes sortes de risques financiers. Découvrez dans cet article le guide complet sur l’assurance habitation et l’assurance propriétaire non occupant.

Assurance habitation : pour qui et pour quoi ?

La première chose qu’il faut savoir, c’est que l’assurance habitation n’est pas une option. C’est une protection obligatoire, légalement réglementée et dont l’absence peut entraîner des problèmes juridiques.

Elle concerne tous les types de logements, qu’ils soient locatifs ou occupés par le propriétaire. D’ailleurs, en tant que locataire, vous avez la possibilité de contracter votre propre assurance habitation avec des formules avantageuses comme celles que MAAF habitation propose.

En tant que propriétaire bailleur, vous avez l’obligation de protéger votre bien et leurs occupants de sinistres tels que :

  • les incendies, les inondations ou les catastrophes naturelles ;
  • les cambriolages ou le vandalisme ;
  • les dégâts liés à l’état du bien.

Une assurance habitation vous permet de couvrir systématiquement les réparations liées aux sinistrés précédemment cités. De plus, en cas de besoin de reconstruction de votre bien, vous pouvez toujours compter sur l’assurance. Cela prend en compte les frais annexes que peuvent constituer le remplacement du mobilier et le relogement.

Une multitude de garanties classiques proposées par les assurances habitation

Comme dans les contrats d’assurance traditionnels, ceux d’habitation proposent une multitude de garanties adaptables à vos besoins. Que vous soyez locataire ou propriétaire, vous pouvez trouver des formules adéquates ou les composer avec votre assureur.

Les garanties se composent habituellement des mêmes bases, auxquelles s’ajoutent des options supplémentaires selon le niveau de protection souhaité. Voici les garanties les plus communes en matière d’assurance habitation.

La responsabilité civile

C’est la garantie basique proposée par tous les contrats d’assurance habitation. Elle est obligatoire et vous protège en cas de dommages engendrés à des personnes tierces par vos locataires ou votre immobilier.

La garantie incendie et dégâts des eaux

Dans certaines formules, ces deux options sont jumelées. La garantie incendie est destinée aux dégâts engendrés par la survenance d’un incendie, d’une explosion ou, à titre exceptionnel, d’un foudroiement. La garantie dégâts des eaux s’accentue sur les fuites d’eau, les ruptures de canalisation et les inondations.

La garantie vol ou cambriolage

Ce pan de votre assurance habitation vous protège en cas de vol de vos biens mobiliers ou de destruction par le fait d’hommes du bien immobilier. Elle prend habituellement en compte vos meubles, vos bijoux et vos biens de valeur.

Les garanties supplémentaires proposées par l’assurance habitation

Au-delà de ce qu’on peut appeler des garanties essentielles et qui ont été présentées précédemment, il y a également les garanties supplémentaires. Ce sont des options qui peuvent être ajoutées pour rendre votre protection plus complète.

Premièrement, il y a la garantie dommages aux biens immobiliers locatifs. Cette option vous protège des dommages engendrés par vos locataires aux parties privatives de votre bien immobilier.

Vous retrouverez ensuite la garantie villégiature, qui propose un jumelage de votre résidence principale et de votre résidence secondaire. Cette option n’est évidemment réservée qu’aux personnes ayant deux ou plusieurs résidences.

Enfin, vous pouvez ajouter une garantie de protection juridique à votre bien immobilier. En cas de problème avec les locataires ou avec les tiers concernant le bien immobilier, vous aurez un fonds financier disponible pour assurer toutes les démarches.

Vous l’aurez compris, l’assurance habitation est un excellent moyen d’anticiper les dommages que subira votre bien du fait de la nature ou des humains. Quid de l’assurance propriétaire non occupant ?

L’assurance propriétaire non occupant, l’option adéquate pour un bien inutilisé

Un bien immobilier locatif n’est pas toujours occupé. Parfois, il s’agit d’une habitation en location meublée, ce qui implique qu’elle n’est pas occupée de façon permanente et régulière. De même, certains biens immobiliers peuvent être laissés vacants durant de longues périodes. Ces cas de figure ne vous empêchent pas de protéger votre bien. C’est tout le bien-fondé de l’assurance PNO.

L’assurance PNO agit comme un complètement à l’assurance habitation. Elle diffère néanmoins sur certaines garanties qu’elle seule vous apporte. Les plus courantes sont les suivantes.

La garantie perte de loyers

Lorsqu’un sinistre survient et que votre logement devient impossible à louer et inhabitable, c’est la garantie perte de loyers qui vous protège des pertes financières. Plus concrètement, vous recevrez une indemnisation égale au loyer pendant les travaux de réaménagement. Elle est également utilisée pour les cas de location vacante, afin de couvrir vos charges financières.

La garantie dommage aux parties communes

Cette garantie protège les parties communes de votre bien immobilier. Elle complète la garantie dommages aux biens immobiliers locatifs qui protège les parties privatives de votre logement.

La garantie vandalisme

Cette garantie s’apparente beaucoup à celle proposée dans l’assurance habitation, mais elle est plus étendue. Vous pouvez bénéficier d’indemnités même s’il n’y a eu que tentative d’effraction. Habituellement, dans le cas de l’assurance habitation, il faut qu’il y ait effraction nette pour déclencher le processus d’indemnisation.

Quelques recommandations pour choisir votre assureur

Choisir judicieusement votre assureur vous évite de nombreux problèmes. En suivant quelques consignes simples, vous évitez des cas de retard dans les paiements ou même la disparition pure et simple de l’argent.

Le premier critère à prendre en compte est la popularité de votre assureur. En effet, la popularité d’une agence d’assurance est un gage de son professionnalisme. De plus, les assureurs les plus reconnus sont habituellement plus expérimentés du fait de la multitude de cas qu’ils ont dû affronter.

Ensuite, il ne faut surtout pas choisir le premier contrat qui vous est proposé. Prenez le temps de vous renseigner chez plusieurs assureurs afin d’avoir le contrat qui convient le mieux à vos besoins. N’hésitez pas à discuter avec votre assureur pour personnaliser au mieux votre formule.

Enfin, si vous souhaitez contracter en ligne, il faut vous assurer de l’existence réelle de l’agence. Pour cela, vérifiez les avis d’anciens clients et les mentions légales du site de l’assureur. Vous éviterez ainsi les arnaques.

Vous avez à présent toutes les informations nécessaires sur l’assurance habitation et l’assurance propriétaire non occupant. Les deux sont complémentaires et vous assurent une protection inébranlable.

Laisser un commentaire

+ 21 = 31

error: Content is protected !!