contact[at]MOUVES.org

Les banques resserrent les conditions d’octroi de crédit immobilier

Kendja Gi

La baisse des taux ne fait pas le printemps !

Les taux baissent et offrent des perspectives intéressantes à ceux qui rêvent d’acheter un bien immobilier. Mais attention, si les taux sont attractifs, en moyenne autour de 4.10% sur 20 ans, les banques n’accordent pas des crédits à tous leurs clients. En effet, obtenir une réponse favorable à sa demande de prêt immobilier est aujourd’hui de plus en plus difficile.

Pourquoi les banques ne prêtent plus ?

Depuis quelques mois, les banques ferment le robinet au crédit et se montrent de plus en plus sélectives. Les incertitudes qui planent sur le contexte économique et l’anticipation d’un ralentissement du marché immobilier, tant au niveau des prix que des transactions, incitent les établissements bancaires à la plus grande prudence. Ainsi les banquiers étudient très attentivement les dossiers et n’accordent de crédits qu’aux particuliers qui justifient d’un taux d’endettement inférieur à 33% mais également d’un apport personnel conséquent, d’une stabilité professionnelle et qui font preuve d’une capacité à épargner.

La part de l’apport personnel

Si la part de l’apport personnel de l’emprunteur doit représenter au minimum 10% des frais d’acquisition (c’est-à-dire prendre en charge au minimum les frais de notaire), dans la pratique, les banques exigent aujourd’hui un apport compris entre 10% et 20% du coût de l’opération. Cette mise de fonds initiale explique pourquoi les jeunes arrivent de moins en moins à accéder à la propriété.

conditions octroi crédit immobilier 2012

La stabilité professionnelle

Vous êtes en CDD ou en période d’essai ? Attendez d’avoir de l’ancienneté avant de solliciter une demande de prêt. Si vous êtes travailleur indépendant, intermittent du spectacle ou profession libérale vous devez présenter des revenus réguliers sur au moins les 4 derniers mois précédents la demande de crédit.

La capacité à épargner

Autre élément clé pour décrocher un crédit immobilier, votre capacité à vous constituer une épargne. Ainsi votre banquier regardera si vous effectuez des virements réguliers sur un compte de type Livret A, LEP, assurance-vie… Un plus pour votre dossier !

La durée du prêt

Autre point cruxial, la durée de l’emprunt. Alors que ces dernières années les banques accordaient des prêts sur des longues durées, elles ne prêtent aujourd’hui pas au-delà de 20 ans voire 25 ans au plus. La baisse constante depuis plusieurs années de la solvabilité des emprunteurs les pousse en effet à la plus grande prudente.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, sollicitez un crédit sur une durée comprise entre 12 et 20 ans.

error: Content is protected !!