Le projet du Mouves pour les 3 prochaines années.

changer-d-echelle-mouves

Fondé  en 2010, le Mouvement des Entrepreneurs Sociaux (Mouves) visait un triple objectif : créer et animer une communauté d’entrepreneurs sociaux fortement ancrée en région ; promouvoir le métier d’entrepreneur social et donner envie de l’exercer – notamment auprès des nouvelles générations ; rendre visible et crédible le modèle de l’entreprise sociale dans un contexte politique à l’époque peu porteur à l’égard de l’économie sociale et solidaire.

[one type=”seperate” text_align=”text-center”]

Retour sur 3 ans du Mouves en 3 minutes


3 ans du Mouves en 3 Minutes par Mouves

[/one]

Trois ans après, son bilan est positif. Le Mouves est aujourd’hui plus que jamais au service de ses entrepreneurs sociaux adhérents, agissant comme un lieu d’échange, de rencontre, de réflexion autour des enjeux qu’ils rencontrent dans le quotidien de leur activité. Parallèlement, le Mouves a réussi à faire entendre leur voix singulière dans le paysage de l’économie sociale et solidaire. Des messages et idées clés comme le décloisonnement interne du secteur en dépassant la simple logique des statuts, la mise en avant du rôle des entrepreneurs sociaux en tant que personnes, l’affirmation d’une démarche économique de l’entreprise sociale avec finalité d’être socialement profitable, l’abandon de la logique « pour vivre heureux, vivons cachés », l’adoption du langage de la preuve (prouver son impact social) par les entrepreneurs sociaux.

Rapidement, le Mouves est devenu le mouvement de référence de l’entrepreneuriat social en France vis-à-vis des décideurs politiques, des médias, des acteurs économiques, mais aussi du grand public. Après ce premier acte fondateur et réussi, le Mouves doit maintenant passer à un Acte II visant au renforcement de la dynamique amorcée, en s’appuyant sur un modèle économique solide et des personnalités engagées. Car le 25 juin dernier, avant l’élection d’un nouveau président et de nouveaux administrateurs, c’est aussi un nouveau projet que les membres du Mouves ont adopté.

Faire changer d’échelle l’entrepreneuriat social en France comme en Europe

Le changement d’échelle de l’entrepreneuriat social est au cœur de la stratégie du Mouves avec trois grands objectifs.

Premier objectif pour ces trois années à venir : faire grandir encore davantage les communautés régionales mobilisées sur les problématiques des dirigeantes et dirigeants d’entreprises sociales. Des communautés qui échangent avec les acteurs politiques et économiques de leur territoire pour favoriser les coopérations et les flux d’affaires. Des communautés également engagées en faveur de la progression de leurs bonnes pratiques – égalité femme/homme, généralisation de la mesure de l’impact social, modèle économique, etc. Le Mouves cherchera par ailleurs à participer plus activement à la création d’une communauté européenne d’entrepreneurs sociaux en provoquant les rencontres entre entrepreneurs sociaux français et leurs homologues internationaux.

Second objectif :poursuivre le travail de sensibilisation visant à promouvoir l’entrepreneuriat social auprès du grand public, des médias et des nouvelles générations à travers des événements spécifiques – à l’instar du Tour des régions de l’entrepreneuriat social – , mais aussi en investissant tous les lieux et événements dédiés aux entrepreneurs, à l’entreprise, à l’économie, à l’innovation. L’entrepreneuriat social n’est pas à la marge de l’économie et les entrepreneurs sociaux ne sont pas des entrepreneurs de seconde catégorie, au contraire ! Le Mouves s’attachera également à faire vivre en son sein un « pool » d’ETI sociales performantes, vitrine de l’entrepreneuriat social français et ambassadrice de son changement d’échelle.

Troisième objectif : rester l’interlocuteur privilégié des collectivités locales, du gouvernement et de la Commission européenne dès lors qu’il s’agit d’évoquer le changement d’échelle de cette autre manière d’entreprendre. Car si le Mouves a largement contribué à faire émerger un environnement politique favorable à l’entrepreneuriat social, il doit désormais s’assurer que celui-ci soit pérennisé.

Parallèlement, le Mouves devra s’attacher à être exemplaire dans ses pratiques de la même manière que ses entrepreneurs adhérents cherchent à l’être au quotidien. D’abord en achevant la construction d’un modèle économique viable et durable, bâti sur des financements diversifiés, source d’indépendance et de liberté. Ensuite en peaufinant son organisation opérationnelle, alliant efficacité et engagement : un conseil d’administration impliqué, rajeuni et féminisé, représentatif de tous les acteurs de l’entrepreneuriat social ; une animation régionale consolidée, pour permettre une continuité des actions mises en œuvre.

Le nouveau projet du Mouves pour les 3 prochaines années est lancé, pour un entrepreneuriat social fort, exemplaire, européen, considéré par tout entrepreneur comme une manière naturelle et évidente d’entreprendre.

[one type=”seperate” ]

Vous avez dit “changer d’échelle ?”

economie-durable-MouvesLe changement d’échelle de l’entrepreneuriat social et ses acteurs est au cœur du projet du Mouves. Mais est-ce vraiment une fin en soi ? Si toutes les entreprises sociales n’ont pas forcément vocation à croître de manière démesurée, il est certain que  le changement d’échelle est un bon moyen de mieux répondre aux besoins sociaux et écologiques d’une ampleur inédite, pour lesquels le marché et les pouvoirs publics n’ont pas toujours de solution (la grande dépendance, le handicap, la pauvreté, le logement, le gâchis alimentaire, …).

Changer d’échelle, c’est aussi être mieux armé face à la concurrence, notamment celle du privé lucratif qui investit massivement des domaines d’intérêt général jusque-là préservés. En effet, la taille permet des économies d’échelle, de meilleures négociations avec les parties-prenantes et plus d’indépendance.

In fine, le changement d’échelle, s’il est bien mené, permet aux entreprises sociales d’être plus fortes et d’avoir un impact social plus important. Voilà pourquoi le Mouves a inscrit cet objectif au centre de ses ambitions pour la période 2013-2016 et souhaite voir grossir en son sein un pool d’ETI sociales, locomotives (non-exclusives) de l’entrepreneuriat social Made in France !

[/one]

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Contactez-nous

Merci de nous envoyer un message. Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

En cours d’envoi

©2017 Le Mouves | Espace presse | Mentions légales | Contact  | Propulsé par Suite Communication

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?