Portrait de Patricia Gros Micol – Handishare

Patricia Gros Micol, adhérente du Mouves AURA, est la Fondatrice et Dirigeante d’Handishare, une entreprise adaptée qui propose une véritable assistance aux fonctions support des entreprises. Handishare est aussi un projet social, qui s’insère dans une logique économique en réunissant des professionnels agiles et audacieux, forts de leur engagement, dans le respect de la différence.

Auto-portrait de Patricia GROS MICOL, Fondatrice d’HANDISHARE

Un accident de train et 2 maladies auto immunes plus tard, mes questionnements me sautent à la figure : quelle place pour le handicap aujourd’hui dans les entreprises ? Parce que je suis décorée de la « RQTH », on me dit handicapée…même si ce n’est pas mon ressenti vis-à-vis du collectif. Mais qu’est-ce que le handicap ? Pour moi, ce fut sans doute un véritable moteur pour me dire que finalement, malgré ces soucis de santé au demeurant fort éprouvants, j’avais aussi la possibilité de prouver que j’étais avant tout une personne avec des savoir-faire, des valeurs et des compétences et que je ne me résumais pas à mon handicap ! Bref, parce que j’ai cette RQTH, j’en ai toujours fait plus qu’un « valide »… en espérant me prouver et prouver aux autres qu’une TH (travailleuse handicapée…une femme en plus !) = 2 valides ! La compensation du handicap ? Je l’ai faite par moi-même ! Alors vive le cumul de mandats (bénévoles évidemment !) : élue à la CCI, intervenante à 100 000 entrepreneurs, ou participante à un groupe de travail sur l’ESS avec la Métropole de Lyon.

Après une école de commerce, 25 ans passés dans des grands groupes à des postes de management ainsi que des missions humanitaires ¹  avec mon époux et nos 4 enfants,  l’évidence m’a sauté aux yeux. Il fallait créer un concept permettant le retour à l’emploi de personnes touchées par un accident de vie et souvent contraintes de se reconvertir professionnellement. Des personnes ayant des aptitudes et bonne nouvelle… un cerveau ! (si vous saviez ce qu’on entend : de quoi faire un bouquin en 12 tomes façon J. K. Rowling !)… et pas forcément en fauteuil roulant non plus (à peine 3 % des personnes en situation de handicap sont en fauteuil).

Voilà pourquoi, fin 2011, Handishare voit le jour

Voilà pourquoi fin 2011, HANDISHARE voit le jour : une SAS avec un agrément d’entreprise adaptée. Ce sont aujourd’hui 24 salariés en CDI (dont 22 en situation de handicap) qui travaillent chez nous et sont devenus des vrais pros des RH, des Achats, de la Gestion, des SI ou du Marketing. On trouvera des anciennes aides-soignantes, un pâtissier, un menuisier, un technicien de maintenance ou une couturière en usine qui ont eu le courage et la volonté de réorienter leur vie professionnelle et que nous formons à tous ces nouveaux métiers. Dans la bienveillance et le bien-être au travail (salle de détente, vélo médicalisé, fauteuil de massage et babyfoot !), ils deviennent tout aussi performants que les salariés de nos clients… et parfois encore plus exigeants et rigoureux !

Mais le challenge d’Handishare ne se limite pas à cette montée en compétences de salariés volontaristes. Un premier challenge a été gagné : avec 100 % de clients satisfaits, essentiellement des grands groupes (Schneider, Veolia, Seb, Total, Manitowoc, Adecco…), nous sommes choisis pour nos compétences, notre agilité et nos valeurs… la réduction de contribution AGEFIPH ou FIPHFP est presque oubliée par nos clients. Nous avons donc prouvé que l’on peut peut conjuguer handicap, compétences et performances !

Reste un nouveau challenge : prouver que nos salariés handicapés ne sont pas des personnes assistées… mais des personnes capables… d’en aider d’autres ! Voilà pourquoi nous avons lancé fin 2016 le projet MADASHARE en collaboration avec des salariés bénévoles. C’est un nouveau livre de photos sur MADAGASCAR (photos et textes par ma « pomme » : les savoir-faire de personnes en situation de handicap ne se limitent pas au domaine professionnel !) pour continuer à financer des constructions d’écoles avec l’association FIDES.

Onze mois plus tard, le projet affiche déjà un bénéfice de 52 000 € (un collège sera construit à Tamatave en 2018 ! ) mais 1300 exemplaires (30 € le livre + 7 € de frais de port par livre) sont encore disponibles et ne demandent qu’à être adoptés pour ces fêtes de Noël (commandes auprès d’Handishare : 04 78 66 06 18 – p.gros@handishare.fr).

Alors prochaine étape : aller encore plus loin….

Ainsi, avec MADASHARE nous avons lancé le projet «été 2019 ». Onze salariés sont d’ores et déjà bénévoles pour partir en mission humanitaire à MADAGASCAR  durant leurs congés d’été ! Il ne reste qu’à trouver les fonds (30 à 40 000 €) ! Alors si vous connaissez des entreprises ou des particuliers fortunés intéressés par ce challenge, dites-leur de nous appeler. L’objectif est également de faire un film qui mettra en valeur les partenaires et les acteurs du projet….et fera évoluer le regard porté sur le handicap : des hommes et des femmes volontaires, courageux, compétents et capables d’en aider d’autres, sans assistanat ! Mieux que des valides ? Chez Handishare, on les appelle les HANDISHARERS, les héros du quotidien !

Un objectif apparemment en phase avec ceux du gouvernement : « Nous devons changer le regard du chef d’entreprise » dit Sophie CLUZEL, Secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées. Chez Handishare, nous avons relevé le défi… et l’avons gagné ! En attestent les témoignages de nos clients à travers 45 spots diffusés sur Europe 1 entre le 13 et le 25 novembre 2017. Des spots financés par GOOGLE suite à l’attribution à Handishare fin 2016 du 1er prix national  des start up « Google, moteurs de réussites françaises ».

Mais n’oublions pas que si entreprendre est le parcours du combattant, entreprendre « socialement » est encore plus complexe : pas de problème de congés ni de défiscalisation ! Les salaires sont bas et même les week ends se comptent sur les doigts de la main pendant les premières années. Quant s’ajoutent à cela des décisions du gouvernement de rogner sur des aides indispensables pour monter en compétences des personnes qui repartent de zéro et qui peuvent être ralenties dans leur travail du fait de leur pathologie ou de leurs traitements , l’équation peut devenir impossible à résoudre ! En 2018, ce sont 40 000 emplois en entreprises adaptées potentiellement menacés par les décisions gouvernementales ! Et l’entrepreneur social, même handicapé, volontariste et courageux… mais pas immortel… ne peut pas sauver la planète à lui seul !

Adhérer au Mouves, c’est partager ces valeurs humanistes et rejoindre un réseau…

Adhérer au Mouves, c’est partager ces valeurs humanistes et rejoindre un réseau qui nous aidera je l’espère, à faire comprendre  au gouvernement que la pérennité des entreprises adaptées est un choix stratégique : chaque salarié en entreprise adaptée fait plus que « rentabiliser » l’aide apportée par l’état à la structure !

Chaque année, ce sont plus de 10 000 € qui sont économisés par la collectivité pour chaque salarié en entreprise adaptée (étude KPMG… du sérieux !). Alors si les EA meurent, quel sera le coût pour l’état de chaque salarié handicapé mis au chômage ? Je ne parle même pas du coût social (+30 %  de consultations médicales par rapport à des personnes handicapées en activité) ni du projet humain pour ces personnes !  Nous osons espérer que notre ancien  banquier au pouvoir saura faire le calcul… et que le MOUVES soutiendra notre démarche. Merci d’avance !

¹ Financement bénévole à travers la réalisation de 2 livres de photos sur Madagascar de la construction de 8 écoles dans ce pays très pauvre et la scolarisation de plus de 1000 enfants en partenariat avec l’association FIDES 

Patricia GROS MICOL – p.gros@handishare.fr – www.handishare.fr

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Adhérez au Mouves

Contactez-nous

Merci de nous envoyer un message. Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

En cours d’envoi

©2018 Le Mouves | Espace presse | Mentions légales | Contact  | Propulsé par Suite Communication

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?