ESS : J-M Borrello « La forme juridique ne peut exonérer quiconque de s’interroger sur ses pratiques »

humanite2010_logo

humanite2010_logo

A l’occasion du passage de la loi sur l’économie sociale et solidaire, l’humanité interview Jean-Marc Borrello, l’un des fondateurs du Mouves. Selon lui, “le seul critère recevable pour qualifier une entreprise sociale ne peut être que l’impact qu’elle réalise. Ses activités ont-elles un impact social, environnemental, économique, positif ? Si c’est le cas, après analyse par une structure indépendante, alors nous sommes en présence d’une entreprise sociale, nonobstant ses statuts.”

Lire la suite de l’interview

 

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Contactez-nous

Merci de nous envoyer un message. Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

En cours d’envoi

©2017 Le Mouves | Espace presse | Mentions légales | Contact  | Propulsé par Suite Communication

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?