Programme LeadHer – Pour plus de femmes entrepreneures

Un programme de mentorat unique qui s’adresse aux femmes entrepreneures, initié par le Mouves avec le soutien de la Fondation Egalité Mixité et la Caisse d’Epargne

lancement Leadher-2 Partant du constat que seule 32 % des entreprises étaient créées par des femmes, avec le même constat dans l’entrepreneuriat social, et que la réussite d’une création d’entreprise tient autant à la maitrise de savoir-faire lié à l’activité, qu’à l’acquisition d’une posture de cheffe d’entreprise, le Mouves a décidé de se saisir de cet enjeu et de proposer un programme unique de mentorat qui s’adresse aux femmes entrepreneures, centré sur les « savoir être » et le développement du leadership féminin.

Ce programme répond véritablement aux enjeux de l’entrepreneuriat féminin :Il participe à la pérennisation des entreprises crées par les femmes  et des emplois qui en découlent.

– Il permet de transférer et de formaliser des connaissances qui ne sont pas liées à l’aspect technique du métier, mais au savoir-être de l’entrepreneure.

– Il permet de dépasser certains freins à la création inhérents aux femmes (difficile conciliation vie professionnelle, social et familiale, manque de confiance en soi, poids des stéréotypes).

– Il valorise les atouts des femmes.

– Il créé de nouveaux réseau de femmes “cheffes” d’entreprises sociale.

– Il encourage une nouvelle génération de femmes entrepreneures.

– Il sensibilise les partenaires et acteurs territoriaux à l’entrepreneuriat féminin.

Aussi, fort de l’expérience réalisée en Midi-Pyrénées et en Ile-de-France depuis 2014, et grâce au transfert de compétences et expertise de l’association lilloise Little Big Women, le Mouves développe son programme LeadHer dans 7 régions de France : AURA, PACA, Nouvelle Aquitaine, Ile-de-France, Hauts de France (en partenariat avec Lillte Big Women) et Grand Est.

De quoi s’agit il ?

Il s’agit d’un mentorat qui permet à de jeunes entrepreneures sociales d’être accompagnées sur une période de 10 mois par des femmes entrepreneures confirmées qui occupent un rôle de “marraine-mentor”.

Ce mentorat permet aux jeunes créatrices de développer leurs compétences, de faire évoluer leurs savoir-être, savoir-faire, qualité d’être et de faire émerger progressivement leur leadership unique et incontournable pour développer et réussir leur activité d’entrepreneure.

La démarche s’appuie sur du bénévolat et relève d’un accompagnement humain et solidaire. C’est un engagement moral, une relation de confiance et un suivi régulier entre la marraine et la filleule.

A qui s’adresse le programme LeadHer ?

Aux entrepreneures des régions Auvergne Rhône-Alpes, PACA, Nouvelle Aquitaine, Hauts de France, Grand Est et Ile-de-France.

Entrepreneures ou dirigeantes au leadership confirmé, ayant une expérience de management significative et ayant créé ou dirigé une entreprise depuis plus de 3 ans, et qui souhaite faire partager leur expérience.

Entrepreneures sociales ayant créé ou dirigé depuis moins de 3 ans une entreprise sociale, et qui souhaitent bénéficier du regard bienveillant et de l’expérience d’une femme ayant déjà créé, dirigé et fait ses preuves. Elles sont adhérentes du Mouves ou accompagnées par une structure partenaire (incubateur, association…).

En quoi consiste le programme ?

2 séances de coaching animées par une coache professionnelle en début de programme pour les marraines et filleules pour apprendre à se connaitre et choisir son binôme.

2 séances de formation  à la posture de mentore, animées par une coache professionnelle, qui permet de clarifier le champ d’action de la marraine, avec un apport d’outils et de techniques d’accompagnement, de méthodes d’écoute et de communication.

1 rencontre mensuelle entre la marraine et la filleule.

Des rencontres et activités en groupe pour monter en compétence : petits déjeuners, visite et présentation d’entreprises de marraines ou filleules, ateliers transfert de savoir-faire, des « crash pitch » pour développer la capacité de prise de parole, des rencontres inspirantes avec des entrepreneuses charismatiques ou d’autres réseaux de femmes entrepreneurs.

1 bilan à mi-parcours et une évaluation à la fin du programme.

Comment postuler ?

1 appel à candidature par an, au mois de novembre.

  • Vous êtes actuellement dirigeante d’une entreprise de plus de 3 ans, ou l’avez été dans le passé, vous avez envie d’apporter votre contribution au développement de l’entrepreneuriat féminin, vous  êtes sensibles, entre autres, aux valeurs le Partage, la Bienveillance et le Professionnalisme…. Rejoignez le programme LeadHer, et devenez marraine !
  • Vous avez créé votre entreprise sociale il y a moins de 3 ans, vous avez besoin d’être accompagné sur votre posture de cheffe d’entreprise et de révéler votre leadership, vous êtes adhérente au Mouves ou entrepreneure sociale partageants les valeurs du Mouves…rejoignez le programme LeadHer, et devenez filleule  !

Focus : le rôle de la marraine

La marraine apporte une écoute attentive, bienveillante à la filleule. L’accompagne dans ses choix, lui transmet les compétences liées à sa posture de cheffe d’entreprise, et qui font partie de son expertise. Lui apporte un réseau le cas échéant.

Au-delà du bénéfice que retire la filleule de ce programme, ce programme permet à la marraine de participer activement au développement de l’entrepreneuriat féminin, de développer des relations valorisantes, source de reconnaissance et de confiance avec d’autres entrepreneures partageant les mêmes valeurs et, de développer également ses talents en matière de leadership, de management, et de gestion des ressources humaines.

Au cours des échanges avec la filleule, la marraine expérimente un effet miroir bénéfique à sa propre activité, en termes de motivation, de dynamisme, de créativité et d’envie d’innover dans sa propre entreprise.

Focus – LeadHer innove sur 3 volets

C’est un programme « unigenre » : les filleules peuvent échanger sur des sujets féminins et personnels, aussi bien que sur des sujets liés à leurs activités.

L’accompagnement proposé repose sur la transmission de réseaux et de « savoir-être », plutôt que de « savoir-faire ».

Les marraines et les filleules se choisissent mutuellement.

Femmes entrepreneures sociales, elles témoignent

Présentation de la promotion 2017

Auvergne Rhône-Apes

Les filleules

Anita Sidor

Diplômée en langues étrangères appliquées, économie gestion et ressources humaines, et après une expérience en tant que Responsable RH dans le milieu industriel, Anita  entreprend l’ouverture d’une épicerie locavore zéro déchet : A LA SOURCE. Un magasin à la fois écologique pour les clients mais aussi pour les salariés, les partenaires et le quartier. L’ouverture est prévue en mai 2017.

joanne

Architecte Habilitée à la Maîtrise d’Oeuvre depuis 6 ans, Joanne est spécialisée en rénovation et architecture environnementale.  Son ambition  est de démocratiser les pratiques constructives alternatives.

C’est ainsi qu’elle a fondé Minéka, projet d’entreprise sociale et solidaire dont le but est de démocratiser le réemploi de matériaux auprès des professionnels et particuliers en collectant et redistribuant des matériaux de construction voués à être jetés, afin de leur donner une seconde vie.

Marion OIMqualite

Après des études à Sciences Po Paris et des expériences en gestion de projet et dans le droit, Marion trouve finalement un sens à son travail en rejoignant l’aventure d’Osons Ici et Maintenant : depuis avril 2016 elle aide des jeunes à trouver du sens et de l’inspiration dans leur vie ! Ses longues années de scoutisme l’aident beaucoup dans l’animation d’ateliers. Son quotidien : provoquer des déclics avec son équipe !

photo laurianne profil

Laurianne Ploix est la fondatrice du premier journal de solutions local : Tout va bien, le journal qui réinvente demain. Avec en poche un master d’information-communication, des expériences dans la presse, beaucoup de volonté et une furieuse envie de sens, elle se lance dans l’aventure entrepreneuriale en 2016 sous la forme associative.

Les marraines

Beatrice poncet

Après une expérience de volontariat de 2 ans au Burkina Faso et 6 années en tant que chargée de projet aux Hospice Civils de Lyon en évaluation de traitements, j’ai créé et animé un réseau de professionnels de santé autour de l’enfant en situation de handicap pour une meilleure collaboration entre les professionnels.

Aujourd’hui créatrice et animatrice de MIX coworking sur l’ouest lyonnais.

Ce qui m’anime est “créer du lien” !

Delphine couche

Sensibilisée au sujet des couches lavables, Delphine Jouassin a crée sa société en 2013 : Le Ravinala, cultivateur d’environnement sain.
Continuant à approfondir le domaine de la santé environnementale, elle devint animatrice des ateliers Nesting – Ma Maison Ma Santé, mis en place par l’ONG WECF.

Depuis, en plus d’accompagner les crèches du passage des couches jetables au couches lavables par le biais d’étude de faisabilité, de formation, de test au sein de la structure, d’accompagnement, elle anime des ateliers sur les couches, ainsi que de manière plus large sur la santé environnementale.

Severine Besson

Chef d’entreprise depuis 2009 d’une entreprise en consultance marketing international ORK-ID, puis reprise d’une entreprise scientifique TECLIS en 2015 (ancien client ORK-ID), 17 personnes 1,6M€ de CA 85 % à l’export : USA, Europe et Chine, elle vend des solutions d’analyses pour laboratoires de recherche en produits liquides complexes (café, shampoing, médicament, …) clients Nestlé, L’Oréal, P&G, …
Diplômée d’un Executive MBA de l’EM Lyon pour accompagner la reprise d’entreprise.
Séverine est passionnée par l’innovation, le web marketing, l’interculturel et anime une troupe de théâtre en anglais (écriture et mise en scène)

Grand Est

Les filleules

La marraine

Hammerer Laure.jpg

Ingénieur mécanique de formation, Laure a travaillé 5 ans dans l’industrie avant de souhaiter créer sa propre entreprise. Curionomie est  une agence de circuits touristiques innovante qui guide les personnes en toutes autonomie vers les manifestations locales et les ateliers d’artistes et d’artisans de leur ville. Le tout dans un univers joyeux et ludique. La prestation est personnalisée, clé en main et répond aux mots d’ordre Curiosité, Proximité, Valeur-Ajouté et Responsabilité.

MF_P_70_Logiservices Portraits

Juriste de formation, Céline KOLMER  a été consultante en Emploi Formation dans un OPCA durant 15 ans lorsque qu’elle découvre, en 2007, l’action de LOGISERVICES et le secteur de l’insertion par l’activité économique (IAE). A cette époque, en quête de sens, elle décide de reprendre mes études (CAFDES) puis intégré LOGISERVICES.

Hauts-de-France

Les filleules

annick jehanne

Annick Jehanne  est depuis toujours passionnée par la Création et l’Innovation. Durant 25 ans elle travaille en tant que Chef de Produit puis Directrice de l’Offre pour des grands groupes de Mode. En 2009, elle décide de former des Chefs d’Entreprises de Mode et étudiants  aux axes innovants et a une meilleure Mode : Développement durable, Disruption, Organisation agile, Création de marque, Entreprenariat en mode Start Up.

En 2013, elle quitte PARIS et s’installe à Roubaix ville au riche passé textile et riches de nombreux talents chercheurs et créateurs de textile. En 2015, elle crée la SCIC HUBZ, société coopérative d’intérêt collectif , afin de mettre la formation à portée de tous au sein de la filière Mode et Textile.Hubz se crée au sein de l’incubateur INNOTEX du Ceti, Centre des textiles innovants. Hubmode crée des formations pour les Entreprises de Mode, en Moocs (Programmes en e.learning interactif) et en présentiel, grâce à ses 30 experts.

Charlotte Hyest.png

L’Engagement Simone est une start-up sociale qui vient susciter l’engagement des entreprises et de leurs collaborateurs au profit d’acteurs sociaux locaux.

L’Engagement Simone met en place des programmes de mécénat de compétences sur mesure et clé en main, qui répondent aux objectifs et contraintes des collaborateurs, et sont en phase avec les besoins des associations.

Ce projet a vu le jour à la suite d’un start-up week-end “social business” où cette chère Simone est ressortie lauréate. Le projet a été ensuite accompagné par Ticket for change.

A ce moment-là, Charlotte a décidé de quitter son travail et ainsi embarquer les entreprises et les acteurs sociaux sur la voie de l’innovation sociale !

daniel Pautrel

Danielle crois en la nature bienveillante, solidaire et coopérative de l’être humain à l’intelligence collective et à l’épanouissant du travail.

Passionnée par l’alimentation, de la cuisine et l’art de la table, elle propose des solutions aux entreprises pour améliorer leur performance globale, grâce à une activité présente au sein de toutes les organisations et commune à tous les collaborateurs : celle de MANGER

Il s’agit de ré-enchanter le travail en humanisant la table des entreprises.

Photo_Natacha

D’origine toulousaine, Natacha s’est très vite investie dans le milieu associatif pour sensibiliser le grand public aux enjeux environnementaux. Diplômée de l’école d’économie de Toulouse, alors qu’elle était destinée à travailler dans le milieu des statistiques et de la recherche  l’envie de changer les comportements et de participer activement à l’amélioration de notre environnement a poussé Natacha à changer de voie.
Aujourd’hui à Lille, elle travaille dans l’association Microstop pour développer le covoiturage et changer les comportements et les mentalités face à l’autosolisme. “

Anne Botton

Après 10 ans d’expérience professionnelle en restauration et 13 ans dans la réinsertion professionnelle, il est temps pour Anne de conjuguer ces deux champs de compétences en un seul projet : créer un restaurant au profit de salariés en réinsertion professionnelle.

Les marraines

Audrey Lecompte

Audrey dispose d’un parcours marqué par ses compétences en direction artistiques et communication Web.
Aujourd’hui, Audrey exerce des missions de conseil en stratégie de communication et de formation au sein de la Coopérative d’activité et d’emplois «Grands Ensemble», en s’appuyant sur des outils numériques au service d’une communication vivante, et contribue à faciliter la transformations digitales des entreprises.
#MédiasSociaux #Communication #Formation

Caroline Le Dantec

Diplômée de Sup de Co Rouen, elle est Co-fondatrice et Directrice Générale de l’entreprise associative Citéo (Ademn), créée en 1998, premier opérateur national en médiation sociale (12 M€, 380 salariés). La mission de Citéo est d’apporter, par la médiation sociale, des solutions pertinentes, efficaces et innovantes, pour plus de sérénité dans les espaces ouverts au public, au profit de tous et de chacun.

En 1984, elle a contribué à créer le Groupe Vitamine T, groupement d’entreprises d’insertion et d’activités d’insertion par l’économique de publics en difficulté, qu’elle a dirigé jusque 1995. Elle y a créé le Club Vitamine, mobilisant des entreprises dans le champ du mécénat social. De 1995 à 2002 elle a créé et développé son propre Cabinet Conseil sur les questions d’emploi, de développement local, d’insertion et d’entrepreneuriat, en France et en Europe.

Engagée dans la société civile organisée : elle est membre du Conseil Communal de Concertation de la Ville de Lille et, de 2005 à 2014, elle a été membre et Vice-Présidente du Conseil de Développement de la Métropole Européenne de Lille.

Engagée dans plusieurs associations et fondations :

  • Membre du Bureau d’Unis-Cité Nord-Pas de Calais, déployant le service civique et volontaire des jeunes,
  • Administratrice de Soliha Métropole Nord « bâtisseurs de solidarités pour l’habitat », organisme de production et réhabilitation de logements pour des personnes vulnérables qu’il accompagne,
  • Membre du Conseil de surveillance de la Fondation de l’Université Catholique de Lille et de la Fondation Kiabi.

Engagée dans plusieurs organisations professionnelles :

  • Co-fondatrice et administratrice de France Médiation, réseau national d’acteurs de la médiation sociale,
  • Administratrice et membre du Comité d’agrément du Réseau Alliances, « entrepreneurs de croissance responsable »,
  • Membre du Bureau opérationnel du Club Noé, créé en Nord-Pas de Calais pour développer l’Economie de la Fonctionnalité et de la Coopération,
  • Membre du Comité de Pilotage de la chaire « Entreprise et business à impact social » de l’Université Catholique de Lille,
  • Adhérente du Mouves
Elisabeth DARGENT Main Forte.jpg

Elisabeth Dargent dirige Main Forte depuis 10 ans et depuis 10 ans c’est l’Aventure sous toutes ses formes : la création, la pérennisation, la tempête, le rebond. Elle essaie de transmettre l’énergie, l’émotion et l’enthousiasme qui doivent permettre à chacun de concilier efficacité professionnelle et épanouissement personnel.

Au préalable, Elisabeth a travaillé en PME industrielle et comme enseignante en étude supérieure, de formation initiale ingénieure/école de commerce.

Julie seydouxpng

Diplomée de l’ESSEC et spécialisée en communication Corporate, Julie a choisi de s’investir auprès d’organisations à fort impact social. Depuis cinq ans, elle a effectué des missions de conseil en communication et en développement auprès d’entreprises sociales, d’ONG et d’associations en France comme à l’étranger.

Passionnée par l’innovation sociale et la mobilisation des personnes par l’engagement sur des causes d’intérêt général, elle est directrice associée de Voix Publique et intervient comme formatrice et consultante.

Ile de France

Les filleules

Emilie Vignes 3

Professionnelle de la formation linguistique et diplômée en linguistique anglaise, Emilie accompagne les adultes en transition et les étudiants dans leurs projets de mobilité internationale et dans leurs formations linguistiques en immersion.

Elle a crée See You afin d’ouvrir les portes de l’international à tous.

Laure Le Jossec

Bretonne passionnée par la gastronomie, Laure Le Jossec a toujours été engagée pour le mieux manger et la promotion des modes de productions artisanaux.

En août 2016, après 6 ans de conseil en Stratégie et Innovation chez Wavestone (anciennement Solucom), Laure décide de développer Peligourmet : le covoiturage des produits régionaux. Ce concept est au croisement de 3 tendances : le circuit court, le manger « vrai » et le collaboratif.

LArbradys-Co-fondatrices.jpg

Il y a 18 mois, Stéphanie recevait le diagnostic de dyspraxie de son fils, handicap invisible encore méconnu. Sophie était en formation au métier d’éditeur numérique.

Amies de longue date, elles sont arrivées séparément au même constat : l’offre en matière de contenus adaptés DYS reste encore très faible.

L’Arbradys était né ! Créer un Arbre de la connaissance pour DYS.

S’associer était une évidence, d’autant que leurs compétences se complétaient.

Stéphanie a commencé sa carrière comme commerciale puis a été diplômée en accompagnement de porteurs de projets. Elle a alors rejoint le réseau France Active.

Chef de projet d’abord, puis Responsable des opérations ensuite, Sophie a quitté le milieu de la traduction technique il y a 2 ans. Après une formation aux métiers de l’édition, elle a été reçue au diplôme d’Editeur numérique en ayant présenté un projet de livre numérique pour enfants dyspraxiques.

Marie Bellenger

Portée par des valeurs de partage et d’entraide, Marie a à cœur depuis toujours d’accompagner les autres dans leurs démarches. Son appétence pour le digital, la gestion de projet, le conseil et les rencontres l’ont naturellement amené à travailler dans la communication.

 Elle a développé ses compétences à l’international et en agence, puis cofondé Rhizcom, une agence de communication responsable.

Regina de benoist

Ingénieur Télécom de formation, après 15 ans d’expérience dans un grand groupe international, Régina décide à la suite du décès de sa grande-mère  de s’engager pour le grand âge. D’abord en tant que bénévole, puis elle suit une formation de Mastère en Gestion d’établissement de santé en en éducation thérapeutique en gériatrie à la Faculté de Médecine à Paris. Je lance la Maison Felippa, le premier centre français d’accueil à la journée pour le grand âge sans déclin cognitif en 2016.

Les marraines

Alice barbe

Alice Barbe est entrepreneure sociale. Forte d’une licence en droit et sciences politiques obtenue à l’université de Copenhague, Alice s’engage dans un Master européen et étudie entre Montpellier, Sienne, Cracovie et Strasbourg. Après un passage à Londres au Parlement britannique où elle travaille dans une organisation environnementale, elle s’engage dans un Master en Sciences Politique ter et dans le secteur humanitaire, elle rentre en France  rejoint les fondateurs de SINGA en 2012 et développe des plateformes d’échanges et de dialogue entre personnes réfugiées et société d’accueil. Experte des questions RSE et en innovation sociale, elle est aujourd’hui directrice générale de Singa France au sein de laquelle elle travaille sur la création de lien, les impacts du digital sur l’accueil et la valorisation des compétences des personnes réfugiées.

armony altinier

Ayant connu elle-même des problèmes de santé au cours de ses études, Armony Altinier découvre le formidable potentiel d’émancipation de l’informatique… à condition que les sites web et logiciels soient accessibles. Elle crée sa première société à la fin de ses études en 2007, puis expérimente différentes formes : portage salarial en Coopérative d’activité et d’emploi, EURL, SARL, Scop… En septembre 2016, Armony part sur un nouveau projet et fonde Koena avec pour ambition de rendre le numérique plus inclusif en proposant des services d’expertise, de conseil et de formation en accessibilité numérique. Membre du Conseil d’administration de Cinov-IT – le syndicat des TPE-PME du numérique –, elle a en charge le suivi des dossiers concernant l’accessibilité numérique, le logiciel libre et la mixité. C’est avec enthousiasme qu’elle rejoint le programme LeadHer afin de partager son expérience, et d’en acquérir de nouvelles !

Isabel Bornet

Pendant 14 ans dans la gestion de la relation clients, Isabel a occupé des fonctions successives telles que Manager d’équipes de service Clients en France et en Europe.

Depuis 2003, elle accompagne des équipes multiples sur les enjeux de la collaboration, de la mobilisation et de la transformation.

En 2011, Isabel s’est formée au coaching pour apporter une vision collective, systémique et organisationnelle aux entreprises.

Elle  pratique dans mes projets une approche « The Art of Hosting » : c’est l’art de concevoir, d’accueillir et de récolter des conversations qui ont du sens pour les individus et les organisations.

sources d’inspirations :

« Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. » Nelson Mandela

« Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde. » Gandhi

Marcia de Carcalho

Marcia de Carvalho est une styliste et créatrice de mode née à Sao Paulo et installée depuis plus d’une vingtaine d’années à Paris. Passionnée par la maille, la dentelle et les matières naturelles, amoureuse des techniques artisanales, sa culture franco­brésilienne et son parcours professionnel international ont constamment nourri ses inspirations et son processus de création. Marcia a d’abord collaboré avec les plus grandes maisons (Paul Ka, Chloé, Torrente, Azzaro, Popy Moreni…) avant de franchir le pas de l’entreprenariat et de monter sa propre marque, puis de développer une gamme de vêtements et d’accessoires 100 % recyclés et 100 % made in France.

EB_1

Accédez au Portrait d’Estelle ici

Nouvelle Aquitaine

Les filleules

Elodie Escusa

Elodie Escusa est la fondatrice et coordinatrice de l’Alternative Urbaine Bordeaux. Âgée de 32 ans, elle est médiatrice sociale dans un quartier prioritaire de la métropole bordelaise.
Après un Master II à l’IEP de Bordeaux, elle travaille dans la coopération internationale, à Paris puis en Afrique du Sud, pendant 4 ans.
De retour à Bordeaux, ispirée par la richesse culturelle de ce quartier populaire et son expérience au sein d’une grande métropole africaine, elle se prend à rêver d’un projet de tourisme fondé sur les récits et la mémoire des habitants.
Lorsqu’elle rencontre les deux co-fondatrices de l’Alternative Urbaine à Paris, c’est un tournant majeur. Elle décide de reproduire le concept à Bordeaux tout en l’adaptant aux spécificités de la métropole. L’Alternative Urbaine Bordeaux espère proposer dès juin 2017 des balades pédestres qui feront découvrir la richesse culturelle et la vie des quartiers prioritaires (Bacalan, Belcier-Carle Vernet, Saint-Michel etc.) au plus grand nombre (touristes, Bordelais et entreprises).
Cette aventure est aujourd’hui collective : elle réunit une dizaine de bénévoles qui repèrent des parcours, 6 administrateurs aux compétences variées et une équipe d’étudiants en communication qui préparent une vidéo.

Fanny Audard

Titulaire d’un diplôme d’Etat de Conseillère en économie sociale et familiale, Fanny a travaillé durant ces 15 dernières années auprès de différentes structures et réseaux de développement social local avant de fondé Un air de Famille.

C’est un tiers lieu récréatif et ludique dédié à la parentalité et aux enfants qui propose différents espaces, (boutique jeux, jouets, café goûter, et des ateliers). Un lieu agréable et tendance, pratique, qui propose des équipements et/ou services pour les enfants et les familles, pas une structure mais un lieu de vie animé, qui facilite le lien, les rencontres….

Md Pivetaud 1.JPG

Formée à la gestion comptable et financière, rodée sur de nombreux projets culturel associatifs, et enfin autodidacte en matière de jardinage naturel et de
permaculture, c’est un tournant de vie après 3 grands enfants que Marie-Dominique crée Nature&Potager en ville (NPEV).
Pionnière en matière d’agriculture urbaine sur Bordeaux-Métropole depuis 2013,
l’entreprise conçoit des solutions écologiques et innovantes pour végétaliser les
espaces urbains, valoriser les terrasses et toitures et réaliser de véritables
aménagements paysagers comestibles hors sol.

Les marraines

Corine Alibert

Psychologue du travail de formation, Corinne a toujours été intéressée à agir auprès des publics fragilisés par le chômage. Elle a démarré ma carrière dans le secteur de l’insertion par l’activité économique, elle est passée par la création du réseau régional des associations intermédiaires, un poste de consultante dans un cabinet conseil en communication (sous statut de scop) et enfin par la direction d’une association intermédiaire. Dans ce cadre elle a créé une deuxième structure d’insertion, un Atelier Chantier d’Insertion, spécialisé dans l’embellissement du cadre urbain (réalisation de décors sur les transformateurs, travaux d’espaces verts…). Passionnée par mon métier et malgré les difficultés, Corinne vois tous les jours que notre action a du sens ! C’est d’ailleurs de qu’elle retrouve au sein du Mouves !

SoizicLenoir

Diplômée d’une école de commerce, Soazic commence sa vie professionnelle dans une grande entreprise d’assurance au service financier. 2 ans après, elle quitte cette entreprise d’assurance pour s’engager dans une cause plus sociale qui correspond à son envie d’agir ! Elle s’engage pour une ONG française, Action Contre la Faim, puis part au Québec. Une aventure professionnelle extraordinaire qui a inspirée le projet Osons, Ici et Maintenant (OIM) qu’elle co-fondé avec son mari en 2014 . Aujourd’hui, OIM se développe sur les régions Nouvelle Aquitaine et Auvergne-Rhône-Alpes, grâce à une équipe de 14 salariés. Sa mission est de (re)donner du pouvoir d’agir aux jeunes (16-30 ans), les accompagner pour mieux prendre leur place dans notre société en transition.

PACA

Les filleules

La marraine

AmeliePacheco_SmileInBox

Amélie a créé Smile in box avec sa sœur Claire : une offre de coffrets cadeaux inédits pour soutenir un proche malade ou hospitalisé, lui apporter du réconfort tout en participant à améliorer son bien-être.  L’objectif est de renforcer les liens sociaux entre tous durant les périodes difficiles de la vie avec une solution pleine de douceurs pour les patients et leur entourage. Fruit de leur histoire personnelle, elles ont  conçu une offre  de coffrets cadeaux complémentaire bio, naturels et récréatifs, en partenariat avec des experts, et dont 1€ est reversé à la Ligue contre le cancer.

evelyne Roman.JPG

Après un début de carrière en Marketing/ Communication dans l’agro alimentaire, en agence de communication événementielle et plusieurs années à conseiller les PME de Paca au sein du Ministère du Commerce Extérieur, Evelyne a choisi de poursuivre son parcours en créant son entreprise dans le BTP et la décoration haut de gamme. Pour ce faire, elle a passé un CAP carreleur/mosaïste, effectué des stages d’enduits vénitiens en Italie, de patines murales….. Puis elle s’installe dans les Hautes-Alpes où elle saisit l’opportunité de devenir la directrice d’Haster Entreprise Adaptée dès sa création.

laure araque-goy (10)

Laure est co-fondatrice de Bières Part Faite, une microbrasserie artisanale et bio installée à Marseille depuis novembre 2015. Laure est en charge de la communication et de la distribution des bières de la marque.

Linda Ecaille

Après plus de 13 ans dans l’accompagnement de projets artistiques participatifs, Linda expérimente de nouvelles manières de revaloriser des matières, espaces et projets en favorisant le réemploi et l’intelligence collective par la création de mobiliers, objets, décoration, l’aménagement participatif d’espaces, l’animation d’ateliers, team-building, stages et formations de surcyclage (upcycling) et des installations artistiques. Membre fondatrice de The Remakery, plateforme d’upcycling à Londres lancée en 2012, de retour en Provence, elle fonde La Nouvelle Mine, le jour du printemps, le 21 mars 2016.

Laurence Lucari

Diplômée d’une école de commerce, Laurence Lucari a débuté sa carrière le Marketing et la communication, secteur dans lequel elle exerce pendant 15 ans. En 2014, l’envie de changement la pousse vers la création d’entreprise – elle fonde « gros mot », qui conçoit grâce au polystyrène des logos, des mots, des formes en surdimensionné.

Les coachs de LeadHer

Les grands partenaires

caisse-d'épargne
RVB de base

Contactez-nous

Merci de nous envoyer un message. Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

En cours d’envoi

©2017 Le Mouves | Espace presse | Mentions légales | Contact  | Propulsé par Suite Communication

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?