Muriel Bougourd, fondatrice de La Pool

  • Comment êtes-vous devenue entrepreneure sociale ?

J’ai toujours évolué dans un univers créatif et artistique qui reste pour moi une source intarissable pour (re)inventer. Par mes différentes activités successives, de peintre décorateur, responsable communication ou administration, je me suis connectée au paysage des industries créatives (ICC) en France et en Europe depuis plus de 20 ans. J’ai observé les pratiques, les freins et les attentes de ce secteur en croissance constante. Je m’intéresse depuis très longtemps aux transpositions possibles des savoirs faire et des méthodes de travail, du secteur de la création vers l’économie dite « classique ». C’est en étant en veille active sur ces nouvelles formes et lieux de travail, de management, d’entrepreneuriat qui émergent un peu partout dans le monde, que j’ai fini par « sauter dans le grand bain » de l’entrepreneuriat social, en créant La Pool !

  • Pouvez-vous présenter en quelques mots La Pool ?

La Pool est une Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC), créée en 2016 à Landerneau (29). Nous avons testé et structuré depuis 3 ans notre première activité de partage d’emplois à temps choisis. Elle permet d’apporter un réel confort aux TPE PME qui font appel à nous. Nous avons créé 23 contrats depuis 2016 et employons actuellement 6 salariés en CDI, partagés entre 15 entreprises. Nous poursuivons le développement en expérimentant des solutions pour aller plus loin dans l’accompagnement des chefs d’entreprises, tout comme des salariés, des candidats à l’emploi, les personnes en reconversion.

Concrètement nous proposons des consultants et coachs capables d’intervenir en entreprise en accompagnement collectif et/ou individuel. Les thématiques peuvent être le recrutement, le management d’équipe, l’ingénierie de projet, la fonction employeur, le développement… Lorsque l’envie de changement est là, mais la problématique non identifiée, nous accompagnons sa « mise en visibilité et en mots ». La Pool lance également début 2019 deux programmes d’ateliers : l’un sur la valorisation des trajectoires multiples et atypiques, l’autre sur l’entrepreneuriat culturel. Avec bien sûr, des croisements, puisque c’est notre raison d’être !

  • Quels obstacles avez-vous surmontés ?

Le premier obstacle a été de se confronter au secteur de l’emploi partagé sur notre territoire, qui nous a vus arriver comme « un dangereux concurrent » ! La Pool ne se positionne pas comme un « conquérant de parts de marché », que ce soit par rapport à des structures privées, publiques ou para-publiques du domaine de l’emploi, de l’ESS ou de l’innovation. Si la filière de l’innovation sociale était si lucrative, ça se saurait non ? ! Ou alors quelque chose nous a échappé (rire) !

La Pool se définit comme une offre complémentaire, différente, alternative. Ce sont en premier nos clients qui le disent ! Dans tous les cas, nous nous tenons loin de toute attitude méfiante, loin de la naïveté aussi et proche de ceux qui ont envie d’agir ensemble sur des enjeux fondamentaux de notre société.

D’autres obstacles sont à surmonter par cycle, en fonction du rythme de croissance. Recruter pour soulager la charge d’activité de La Pool ? Maintenir une trésorerie saine avec une visibilité sur 6 mois ? Financer la R&D, l’innovation ?

  • Quel est aujourd’hui l’enjeu principal de La Pool ?

L’enjeu est de faire connaitre et de susciter l’intérêt pour La Pool et ses prestations innovantes, auprès de publics qui n’en n’ont pas forcement exprimé / formulé le besoin et qui ne sont pas tous à l’aise avec ces nouvelles thématiques de mutation du monde du travail. L’enjeu est également de convaincre des partenaires investisseurs, pour nous accompagner dans le développement de nos activités à impact social positif.

  • Trois conseils pour un futur entrepreneur ?

  • Se faire coacher par un coach professionnel certifié (vous gagnez des années pour votre projet et tellement plus pour vous même) ;
  • Savoir s’entourer (associés, collaborateurs, bénévoles, fans de votre projet …) et veillez à votre écologie personnelle (vie de famille, soutiens de votre entourage) ;
  • Adoptez le « Lean start up » qui procède par un processus d’apprentissage itératif, au plus près de la réalité du terrain et personnes. Restez créatif, loin des dogmes et adaptez tous ces nouveaux outils à votre « sauce » !
  • Pourquoi avoir choisi d’adhérer au Mouves ? 

Le Mouves nous permet d’être repérés par ceux qui s’intéressent à l’entrepreneuriat social et plus généralement aux nouveaux modes de travail.

La raison d’être de La Pool est de provoquer des rencontres et des croisements entre des individus en désirs de changement, entre des chefs d’entreprise et des candidats, entre des secteurs d’activités, entre des savoir-faire … qui a priori ne se rencontrent pas, ou pas suffisamment. Le Mouves nous semble être un des catalyseurs énergiques de ces nouveaux croisements.

Le Mouves Grand Ouest nous offre une visibilité, et peut être l’occasion de construire ensemble de futurs évènements en pointe Bretagne.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Adhérez au Mouves

Contactez-nous

Merci de nous envoyer un message. Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

En cours d’envoi

©2019 Le Mouves | Espace presse | Mentions légales | Contact  | Propulsé par Suite Communication

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?