Marine Gauthier, Centre du Plaidoyer Associatif _ Leadher 2018

Marine est filleule du programme Leadher 2018

Marine est diplômée en géopolitique, spécialisée dans les domaines de l’environnement et des Droits de l’Homme. Elle a commencé à travailler comme chargée de plaidoyer pour des ONG, et s’est consacrée aux populations discriminées et aux dilemmes environnementaux.

En 2014, elle décide de continue d’accompagner les ONG sur ces thématiques en devenant cette fois-ci consultante à son propre compte.

C’est à travers toutes ces expériences qu’elle crée CAP !, le Centre d’Accompagnement du Plaidoyer associatif et citoyen qui propose une offre de services pour porter le plaidoyer comme moyen d’influence et de changement politique. Sa volonté : que la politique soit à la portée de tous, et que chacun puisse porter le changement qu’il souhaite apporter à la société.

  • Comment te définirais-tu en 3 mots ?
    • Dynamique
    • Engagée
    • Optimiste
  • Pourquoi as-tu eu envie de créer une entreprise sociale plutôt qu’une entreprise classique ?

Je pense que l’entreprise sociale est la solution la plus adaptée pour répondre à mon engagement et aux dilemmes sociaux et environnementaux.

C’est en entreprenant que l’on peut vraiment améliorer la société, je ne me voyais pas entreprendre autrement que dans une perspective sociale et solidaire.

  • Pourquoi as-tu eu envie de rejoindre le programme LeadHer ?

Le monde de l’entrepreneuriat est encore très masculin ! Il y a beaucoup de femmes qui ont envie d’entreprendre et qui ont les compétences mais n’osent pas. C’est pour cela que je trouve le programme LeadHer extraordinaire ! On valorise l’engagement des femmes et leurs expériences.

C’est également dans ma posture d’entrepreneure que j’ai besoin de soutien. Dans cette aventure, on peut se sentir seule, l’idée d’avoir une marraine avec qui je peux échanger est un avantage fort et un grand atout pour mon projet !

  • Qu’est-ce que tu penses/ souhaites retirer de cette expérience ?

J’ai envie de partager avec une femme qui m’inspire et qui a de l’expérience en tant qu’entrepreneure. J’ai besoin d’un échange qui soit un vrai dialogue constructif avec des retours francs sur mon entreprise sociale. Le programme LeadHer me permettra de renforcer mon projet et à titre personnel, d’être plus inspirée.

  • La chose la plus folle que tu ais faite dans votre vie d’entrepreneure sociale

Depuis 2012, je me rends régulièrement au Sud-Kivu (République démocratique du Congo) pour accompagner le plaidoyer des peuples autochtones Pygmées qui se battent pour faire reconnaître leurs droits et souhaitent gérer de façon autonome une aire protégée sur leurs terres traditionnelles. Il faut 4 jours pour accéder à cette zone, c’est très dangereux. Je traverse la forêt en moto et croise des groupes armés pour y arriver. C’est assez éprouvant chaque fois. Mais en voyant l’impact que nous avons, cette mission reconfirme mon engagement et l’envie de faire entendre la voix de ces citoyens.

  • Le meilleur conseil que tu as reçu

Ça serait un conseil de mon père qui est une personne très courageuse : « Fonce, aie confiance en toi et si tu te plantes, tu te relèveras ! »

  • Une femme qui t’inspire particulièrement dans ton parcours

Mon ancienne boss norvégienne quand je travaillais dans une ONG, j’avais 25 ans, elle était féministe engagée. C’était la première fois que je rencontrais une femme aussi sûre d’elle, forte et solaire. Elle m’a aidé dans ma construction personnelle et professionnelle, aujourd’hui encore je suis en contact avec elle, c’est une personnalité très inspirante et toujours de très bon conseil !

  • Une idée pour booster l’entrepreneuriat social féminin ?

Faire comprendre aux jeunes filles que c’est possible. C’est une question de confiance en soi, les filles ont tendance à se dévaloriser et ne prennent souvent pas la peine d’essayer alors qu’elles en seraient capables. Parfois on se pose trop de questions alors que la meilleure façon de savoir, c’est de se lancer !

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Adhérez au Mouves

Contactez-nous

Merci de nous envoyer un message. Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

En cours d’envoi

©2018 Le Mouves | Espace presse | Mentions légales | Contact  | Propulsé par Suite Communication

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?