Jean Dutoya _ Directeur Associé d’Amnyos

« Faire grandir vos idées, réussir vos projets », le Groupe Amnyos entend réaliser cet engagement grâce au génie social : l’expertise et la méthode au service de la cause sociale, en particulier dans le domaine de l’emploi et de la formation.

Ce cabinet conseil disposant de 25 ans d’expérience auprès des acteurs publics et paritaires (étude, évaluation, AMO appliquées aux politiques et stratégies), intègre ainsi désormais un savoir-faire de concepteur et opérateur de projets d’utilité sociale.

Par exemple, fort de son expérience d’analyse des dispositifs d’insertion des publics précarisés sur le marché du travail, le Groupe Amnyos accompagne des entrepreneurs sociaux dans le montage de projets, la recherche de financements, la réalisation de leur projet, le changement d’échelle… Les appels à projets du PIC ou du FSE constituent actuellement des terrains propices.

Le groupe emploie 40 salariés, dans 4 sites en France (Paris, Lyon, Marseille et Bordeaux), et mène à bien une centaine de projets par an.

 

Quels sont aujourd’hui les principaux enjeux du groupe Amnyos ?

Nous devons nous réinventer chaque jour pour être à la hauteur des besoins sociaux.

Nous avons une chance pour cela : les territoires et secteurs que nous expertisons quotidiennement nous confrontent à une grande variété de situations, dans des contextes d’urgence sociale, de pression budgétaire et politique, d’évolution constante des cadres publics d’intervention… Ces travaux sont très exigeants car nous devons nous adapter à chaque fois et trouver les voies de progrès, mais ils sont aussi d’une très grande richesse en termes d’enseignement sur les conditions de réussite d’un projet social (connaissance des publics précarisés et leur mode de prise en charge, des décideurs publics et leurs contraintes, des moteurs économiques du territoire, des forces vives locales…).

Le génie social est alors de convertir l’expertise accumulée depuis 25 ans pour co-construire des solutions génératrices d’impact, mettant en mouvement les écosystèmes locaux et produisant du progrès socioéconomique, de façon effective et mesurable.

 

Comment êtes-vous devenu directeur d’une entreprise sociale ?

C’est la succession de 2 ou 3 évènements majeurs.

En 2007, Amnyos a dû faire face au décès soudain de son fondateur, Jean-Raphaël Bartoli. Dans ce genre de situation, plus de la moitié des entreprises dépose le bilan et ferme ses portes. Dans notre cas, les salariés ont alors pris la décision de s’impliquer pour pérenniser l’entreprise, c’est à ce moment que l’âme de l’entreprise a pris une force particulière. Si nous sommes 3 salariés à être également associés, ce sont surtout les 10 collègues ayant pris des responsabilités d’encadrement et l’ensemble des 40 salariés qui font vivre l’entreprise au quotidien.

Le deuxième virage est mon expérience en cabinet ministériel, en tant que conseiller emploi et affaires sociales : elle a fini de forger mon motivateur principal, la recherche d’impact social. Quand on a l’occasion de contribuer à une loi, qui améliore le quotidien de dizaines de milliers de familles quelques mois après sa promulgation, on devient vite accro à l’impact social.

Et en tant qu’entreprise du génie social, on a également la possibilité de générer ce type d’impact : je rencontre fréquemment des cadres et élus ne parvenant plus à mettre en mouvement leurs équipes et projets, et on parvient à débloquer les situations, grâce à notre extériorité, l’activation de complémentarités et énergies internes, l’apport de méthodes et expériences… C’est ce qui m’a poussé à accentuer cette recherche d’impact et à engager Amnyos dans l’agrément ESUS.

Enfin, le terreau favorable à tout cela, c’est la conviction que les fragilités sociales ne résultent pas et ne se solutionnent pas seulement par des responsabilités individuelles mais aussi par des organisations et régulations collectives : les services publics et l’ESS en particulier !

 

Jusqu’ici, quels défis avez-vous rencontrés ?

Notre grand défi est de faire vivre nos activités d’utilité sociale sans aucune subvention publique, juste en faisant la preuve que nos retombées économiques et sociales sont supérieures au coût de notre intervention (mieux-être des personnes précarisées, satisfaction des besoins de main d’œuvre des entreprises et activités induites, coûts évités en termes d’aides sociales…).

Cette absence de subvention nous permet une totale indépendance et liberté. Mais mener une action cohérente, dans la durée, avec les travaux de recherche et développement que cela implique pour apporter des solutions pertinentes, nécessitent beaucoup d’engagement personnel de la part de chaque collègue d’Amnyos, ce n’est pas de tout repos.

 

Quels conseils donneriez-vous à un·e futur·e entrepreneur·e ?

Accorder de la valeur à ses motivations personnelles : on a souvent tendance à les opposer (à tort) à l’intérêt collectif, alors que c’est une condition pour tenir dans la durée et ne pas avoir de regrets.

Bien s’entourer : faire entreprise c’est d’abord faire collectif, savant mélange d’expertises, de valeurs partagées et de confiance réciproque. C’est l’affectio sociétatis à la sauce Amnyos.

Enfin savoir contourner un obstacle plutôt que de s’épuiser à persévérer dans la même direction : il s’agit alors de prendre du recul, changer d’angle d’approche, se déployer ailleurs, notamment pour mieux renouer avec ses motivations personnelles, CQFD !

 

Qu’est-ce qui vous fait vibrer au quotidien ?

Le sentiment d’utilité sociale, sans aucun doute, c’est mon moteur principal au quotidien.

Que ce soit en élaborant des projets dans le cadre du 100 % inclusion, en travaillant sur l’optimisation des retombées emploi des jeux olympiques Paris 2024 pour les franciliens ou sur le meilleur usage du FSE en France dans le domaine de l’inclusion, je prends le même plaisir tant que l’impact social est présent et perceptible.

 

Pourquoi avoir choisi d’adhérer au Mouves ?

L’adhésion au Mouves a été la suite logique de l’obtention de l’agrément ESUS. A travers le Mouves, nous souhaitons intégrer un écosystème d’acteurs qui partagent des objectifs similaires aux nôtres, faire des rencontres qui donneront des idées nouvelles et feront germer de nouveaux projets.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Adhérez au Mouves

Contactez-nous

Merci de nous envoyer un message. Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

En cours d’envoi

©2019 Le Mouves | Mentions légales | Contact  | Propulsé par Suite Communication

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?