Clémence Mathieu – Recyclivre

 

Recyclivre est un site internet de vente de livres d’occasion  qui crée un lien solidaire entre ses clients et les populations défavorisées. Cette entreprise sociale offre aux particuliers, aux entreprises, aux collectivités et aux associations un service gratuit de récupération de livres d’occasion, et leur donne une deuxième vie en les proposant à la vente sur Internet. Clémence Mathieu a développé Recyclivre à Bordeaux, elle nous dit pourquoi.

 

Commet vous êtes devenue entrepreneure sociale ?

Après des expériences dans la communication et le journalisme online j’ai créé l’antenne bordelaise de RecycLivre.com, le site Internet de vente de livres d’occasion  qui crée un lien solidaire entre ses clients et les populations défavorisées. Le destin d’un livre dont on souhaite se séparer n’est ni la cave, ni la poubelle jaune, ni la déchetterie ! C’était assez naturellement vu mon parcours, que je me suis rendue compte de ce gâchis et de cette opportunité qui existait sur le territoire bordelais. Je pensais monter mon propre projet, et puis j’ai découvert l’entreprise sociale Recyclivre et j’ai choisi de m’associer à cette aventure !

Quel(s) obstacle(s) avez-vous dû surmonter ?

Le principal problème que j’ai rencontré c’est le fait de vouloir entreprendre toute seule. D’autre part Recyclivre Bordeaux a vu le jour en 2012 mais le nouveau challenge pour nous cette année a été le déménagement dans nos propres locaux. Un des autres grands enjeux pour ma structure aujourd’hui c’est aussi le recrutement. Nous cherchons à employer des hommes ou des femmes qui sont éloignés de l’emploi. Ce qui parfois peut s’avérer une tâche exigeante et face à laquelle je me sens isolée dans mon rôle de chef d’entreprise. Enfin, je pense aussi qu’une des principales difficultés à laquelle on se voit confronté comme entrepreneur c’est la création de sa propre activité, car entreprendre c’est aussi créer son emploi.

Quel(s) conseil(s) donneriez-vous à un.e futur.e entrepreneur.e social.e ?

Le meilleur des conseils que je pourrais donner à une jeune ou un jeune entrepreneur c’est de bien s’entourer. Cela permet de se procurer des bons conseils et des informations utiles relatives aux problématiques qui se présentent  à la création d’un projet.

Pourquoi avoir adhéré au Mouves ?

La communauté Mouves regroupe des femmes et des hommes que partagent mes valeurs. Il est donc naturel pour moi de vouloir y adhérer. Des activités comme le groupe miroir sont aussi d’une grande utilité. Car c’est un espace d’échange et de dialogue.

 

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Adhérez au Mouves

Contactez-nous

Merci de nous envoyer un message. Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

En cours d’envoi

©2017 Le Mouves | Espace presse | Mentions légales | Contact  | Propulsé par Suite Communication

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?