Remise du rapport « L’entreprise, objet d’intérêt collectif », la réaction du Mouves

Remise du rapport « L’entreprise, objet d’intérêt collectif »,

 par Nicole Notat et Jean-Dominique Sénard 

 

Nicole Notat et Jean-Dominique Sénard ont remis aujourd’hui au ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, un rapport intitulé « L’entreprise, objet d’intérêt collectif » portant des recommandations sur le rôle et la mission de l‘entreprise de demain. Le Mouves salue la proposition de modification du Code civil qui vise à mieux considérer les enjeux sociaux et environnementaux dans les activités des entreprises. Une évolution qui permettrait à l’entreprise de mieux prendre sa place dans la recherche d’une croissance raisonnée et profitable à tous.

Nous saluons également la proposition de renforcement de la représentation des salariés dans les conseils d’administration ou de surveillance. Cela va dans le sens d’un plus grand partage du pouvoir au sein des entreprises, un combat que notre mouvement porte depuis sa création.

Par ailleurs, la création d’un second cercle d’entreprises engagées que constitueraient les entreprises à mission en spécifiant volontairement dans leur objet social « une raison d’être dotée d’un impact mesurable positif pour la société et l’environnement » est encourageante. Après la reconnaissance des entreprises sociales tournées exclusivement vers l’intérêt général, la création d’un second cercle d’entreprises engagées pour améliorer leur impact social et environnemental marquerait une avancée significative de nombreux acteurs économiques vers l’intérêt général.

Le rassemblement, l’ouverture et l’inclusion de tout acteur qui fait le choix d’entreprendre autrement pour servir l’intérêt général ont toujours été dans l’ADN du Mouves. C’est pourquoi nous appelons à une mise en cohérence du Pacte de croissance et de transformation des entreprises de Bruno le Maire et du Pacte de croissance de l’ESS piloté par Christophe Itier, Haut-Commissaire à l’ESS et à l’innovation sociale, et à ce que la création de ce nouveau statut se fasse en même temps que le renforcement des entreprises sociales avec la pleine reconnaissance de leur contribution à l’intérêt général.

« Le moment est unique pour donner une cohérence politique globale et lancer une vraie dynamique vers une économie qui met l’humain au centre et joue son rôle d’acteur indispensable des transitions écologiques, numériques, générationelles, et solidaires. Nous en serons les acteurs enthousiastes et ambitieux pour faire des entreprises sociales les premiers de cordée de cette évolution essentielle à laquelle aspirent les citoyens. » rappelle Jonathan Jérémiasz, Président du Mouves.

 

Accéder au communiqué en PDF

Contact presse :

Caroline NEYRON, Déléguée Générale, 06 87 72 76 64, cneyron@mouves.org

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Adhérez au Mouves

Contactez-nous

Merci de nous envoyer un message. Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

En cours d’envoi

©2018 Le Mouves | Espace presse | Mentions légales | Contact  | Propulsé par Suite Communication

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?