20 milliards pour la compétitivité : n’oubliez pas les entreprises sociales !

Le Mouvement des entrepreneurs sociaux soutient les propositions de Benoît Hamon.

Le Ministre de l’Economie Sociale et Solidaire, Benoît Hamon, plaide actuellement avec force pour que le Crédit d’Impôt pour la Compétitivité et l’Emploi (CICE) puisse également être ouvert aux entreprises sociales. Comment pourrait-il en être autrement ?

A l’heure où les besoins sociaux et environnementaux augmentent et se complexifient dans notre pays, comment imaginer que les entreprises sociales – des entreprises qui ont délibérément choisi de placer leur efficacité économique au service de l’intérêt général – ne puissent, elles aussi, bénéficier de ce dispositif ?

Comment concevoir qu’elles ne puissent se battre à armes égales avec les entreprises lucratives sur les champs hautement concurrentiels que sont par exemple la santé (les hôpitaux), la dépendance (les maisons de retraite), la petite enfance (les crèches) ou encore la croissance verte (recyclage) – ceci étant particulièrement vrai pour les associations œuvrant sur ces secteurs ?

Le Mouvement des entrepreneurs sociaux (Mouves) soutient fortement la position de Benoît Hamon et demande au gouvernement et aux parlementaires de faire en sorte que le CICE soit également massivement dédié aux entreprises sociales.

Accédez au Communiqué sur la compétitivité ici

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Adhérez au Mouves

Contactez-nous

Merci de nous envoyer un message. Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

En cours d’envoi

©2019 Le Mouves | Espace presse | Mentions légales | Contact  | Propulsé par Suite Communication

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?