Louise Cardona – Ceci & Cela, la première épicerie vrac zéro déchet de Toulouse

Pouvez-vous raconter votre Parcours ?

 

[Rires] Ça me fait bizarre d’être considérée comme une « entrepreneure social ». Je me sens davantage épicière qu’entrepreneure social.

A la sortie de ma formation en école de commerce, je n’avais pas envie de me lancer dans un job tout tracé, au sein d’une grosse entreprise. J’avais envie de monter mon propre projet et, tant qu’à faire, un projet qui réponde à mes valeurs. De fil en aiguille, j’ai eu l’idée de Ceci & Cela. Cela s’est fait très naturellement car j’avais besoin du contact humain et je voulais me lancer sur un projet concret, ce qu’est par définition une épicerie. J’ai créé Ceci & Cela car cela m’a permis de lier à la fois mon goût pour le relationnel et pour la bonne nourriture, mais aussi pour tout ce qui a trait à la problématique des emballages. En effet, j’étais déjà sensibilisée au zéro-gaspi avant d’ouvrir l’épicerie, je faisais attention à mon alimentation, aux emballages etc…Par contre, je n’étais pas encore aussi convaincue qu’aujourd’hui et je me rends compte que c’est en développant l’activité que je développe aussi ma conscience écologique et c’est ce qui me permet de m’épanouir aussi personnellement.

Pouvez-vous nous présenter Ceci & Cela ?

Ceci&Cela c’est une épicerie sans emballages, de produits bios et locaux vendus en vrac ou en consignes, située rue Baour Lormian, juste derrière le Capitole. Le principe est simple : les clients amènent leurs propres contenants (ou achètent nos emballages réutilisables) et les remplissent des produits qu’ils souhaitent. Vous y trouvez des produits sucrés et salés, des produits d’hygiène et d’entretien, des ustensiles… Cette année, nous avons ouvert un second magasin, axé cette fois sur les fruits et légumes. Au total, je travaille avec 4 salariées, deux personnes dans chaque magasin.

En parallèle de l’activité épicerie, nous organisons aussi des ateliers pour faire du magasin un lieu de vie en même temps qu’un commerce. Ces ateliers sont organisés au milieu des produits, ça donne un côté convivial et vivant à l’épicerie. Les thèmes sont variés : naturopathie, cuisine, couture, DIY (faire ses bocaux soi-même, faire son propre composte, etc.) Les ateliers ont lieu en moyenne 3 à 4 par mois. En fonction des intervenants, ils peuvent être gratuits ou payants, mais nous prêtons systématiquement le local à titre gratuit.

Quels obstacles avez-vous rencontrés ?

J’ai eu beaucoup de chance depuis le début du projet. Je n’ai pas eu l’impression d’avoir à gravir des montagnes. Tout s’est toujours résolu assez facilement. J’ai eu un problème avec le premier local dans lequel je souhaitais m’installer : j’ai dû annuler la vente car les travaux avaient mal été évalués. Finalement, cela m’a permis d’investir le local dans lequel nous sommes aujourd’hui et avec du recul, nous sommes beaucoup mieux ici. A chaque fois qu’il y a eu des difficultés, c’était pour finalement rebondir sur du mieux.

Avez-vous un conseil pour un nouvel entrepreneur social ?

Ne pas penser qu’on détient toutes les compétences !

Personnellement, il y a plein de compétences que je n’ai pas mais l’important est de bien s’entourer. J’ai une très bonne équipe, chacun a des compétences différentes. Cela me permet de déléguer, de sous-traiter.

Je pense que ce n’est pas bon pour un projet de reposer sur une seule personne. C’est bien d’avoir différents points de vue et différents regards, de mêler les réflexions.

Pourquoi avoir adhéré au Mouves ?

J’ai rejoint le Mouves au moment de la création de Ceci&Cela. Je commençais à m’insérer dans ces réseaux de l’ESS à Toulouse et j’avais envie de m’entourer d’entrepreneurs qui partagent les valeurs que je porte. Et puis, ça fait du bien de sortir du magasin et de rencontrer des personnes qui rencontrent les mêmes problématiques que moi.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Adhérez au Mouves

Contactez-nous

Merci de nous envoyer un message. Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

En cours d’envoi

©2017 Le Mouves | Espace presse | Mentions légales | Contact  | Propulsé par Suite Communication

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?