Comment développer l’entrepreneuriat social ?

La crise économique, sociale, environnementale s’est profondément installée dans notre pays entraînant une forte croissance des besoins sociaux et une mise en danger accrue de l’environnement. Parce que les entreprises sociales savent répondre à ces enjeux, la France a plus que jamais besoin d’encourager leur développement.

L’entrepreneuriat social n’est ni une mode, ni une énième exception franco-française. C’est un mouvement de fond international. L’Union Européenne en a fait une priorité (initiative Barnier), David Cameron a lancé la Big Society au Royaume-Uni, Barack Obama lui a consacré un fonds à la Maison Blanche, Muhammad Yunus promeut le social business avec les grandes entreprises dans les pays du Sud… Enfin, des organisations internationales telle l’OCDE soulignent depuis plus de 10 ans l’intérêt de ce potentiel.

Pourtant, cette autre manière d’entreprendre reste méconnue. Des pouvoirs publics, de l’économie « classique », mais aussi de l’opinion. Sous-évalué, son potentiel est sous-utilisé. Comment changer la donne ?

Engager des politiques pérennes

Carole Delga - Mouves Paca

Les pouvoir publics ont un rôle majeur dans le développement de l’entrepreneuriat social.  En soutenant les entrepreneurs tant sur le plan national que local, ils accélèrent la résolution de problèmes sociaux et environnementaux qui touchent les concitoyens tout en générant de la richesse et de l’emploi.

Le rôle de l’’entrepreneuriat social a été maintes fois salué mais son développement passe d’abord – au niveau local, national et européen – par une politique volontariste, de long terme et qui sorte du « stop & go » permanent.

L’entrepreneuriat social est avant tout un entrepreneuriat des territoires. C’est en effet à l’échelle locale que se jouent la création d’emplois, l’innovation et la réponse aux besoins sociaux. Les collectivités locales constituent dans cette perspective des partenaires-clés des entreprises sociales, dont elles peuvent stimuler le développement.

Actionner 3 leviers indispensables

The hands of the two working switch levers and knobs on the old machine

Globalement, pour se développer à grande échelle, les entreprises sociales ont besoin de trois ressources essentielles : davantage d’hommes et de femmes compétentes, davantage de marchés et davantage de capitaux.

Les jeunes diplômés des grandes écoles et des universités sont formés dans une vision trop restrictive de l’économie et de l’entreprise. La sensibilisation et la formation à l’entrepreneuriat social doit devenir la norme pour que chaque jeune puisse choisir d’entreprendre comme il le souhaite.

Cet enseignement peut être dispensé via les manuels d’économie mais également, à travers les conventions qui visent à développer les relations entre le monde académique et les entreprises. Des organisations comme 100 000 entrepreneurs dans le secondaire, ou Enactus dans le supérieur, participent à la familiarisation et l’accompagnement des jeunes vers le modèle de l’entreprise sociale.

Par ailleurs, certains établissements du supérieur commencent à multiplier les formations et la recherche dans ce domaine. L’ESSEC avec son institut dédié, HEC avec sa propre chaire, et l’Ecole de l’Entrepreneuriat en Economie Sociale – sont des exemples parmi d’autres qui montrent un foisonnement d’initiatives académiques.

Il n’y aura pas d’entreprises sociales innovantes sans débouchés commerciaux, sans marchés assurant leur viabilité économique. Les pouvoirs publics, peuvent agir pour favoriser la création et l’ouverture de nouveaux marchés pour les entreprises sociales. Trois leviers doivent être actionnés : le respect des clauses sociales et environnementales dans les marchés publics, les achats responsables des entreprises « classiques » et l’élargissement du cercle des « consom’acteurs ».

La crise économique et financière a augmenté les besoins de financement des entreprises sociales ; aussi bien pour celles en phase d’amorçage que pour celles qui comptent plusieurs centaines de salariés et qui peuvent parfois avoir de gros besoins en capital-développement pour changer d’échelle.

Pour répondre à cette situation et sous l’impulsion du Mouves, les initiatives se multiplient : un fond dédié au financement du secteur et de l’innovation sociale a été créé au sein de la Banque Publique d’Investissement (BPI). Par ailleurs, la Commission européenne a engagé la labellisation de « fonds d’entrepreneuriat social européen » qui investiront plus de 70 % de leurs encours dans des entreprises sociales.

Devenir entrepreneur social

Christophe iTER 400x224

Créer une entreprise sociale est bien-sûr le meilleur moyen de développer l’entrepreneuriat social. Il n’y a pas de profil type, le tout est de bâtir un projet économique viable pour soutenir des objectifs sociaux et environnementaux.

L’entreprise sociale a besoin d’un business plan (cf.L’entreprise sociale (aussi) a besoin d’un business plan, Éditions Rue de l’échiquier). Vouloir changer le monde ne dispense pas d’une étude de marché ! Cela permet de vérifier que le projet est économiquement viable et socialement innovant.

Il n’y a pas de réponse unique sur le sujet. Le choix d’un statut ne se fait pas dans l’absolu, mais par rapport à son modèle économique et son projet. Quel que soit son statut, in fine, c’est d’abord ce dernier qui le rendra attractif pour les investisseurs et futurs partenaires. Le statut est un outil, pas une fin en soi.

Il existe des financements spécialement dédiés à l’entrepreneuriat social (La Nef, le Comptoir de l’innovation, Investir et +, Crédit Coopératif, Caisse d’Epargne, Triodos Finance, France Active, Bpifrance, Caisse des Dépôts…). Comme pour toute entreprise, il faut veiller à varier ses sources de financement (cf. site internet de l’APCE)

Enfin, il est primordial de s’entourer et de se faire accompagner pour ne pas se retrouver seul face à ses difficultés. Nous vous encourageons bien-sûr à rejoindre le Mouves pour rencontrer d’autres entrepreneurs sociaux, échanger sur des problématiques similaires.

Adhérez au Mouves

Contactez-nous

Merci de nous envoyer un message. Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

En cours d’envoi

©2017 Le Mouves | Espace presse | Mentions légales | Contact  | Propulsé par Suite Communication

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?