Connexions innovantes : inventer les solutions de demain

IMG_2602

[image url=”http://mouves.org/Mouves2015/wp-content/uploads/2013/11/IMG_2602-300×200.jpg” width=”560″ height=”250″ link=”” target=”” border=”true” align=”alignleft” margins=”” alt=”” title=”” lightbox=”image” preload=”false”]

Le Mouves, en partenariat avec le Secrétariat général pour la Modernisation de l’Action Publique (SGMAP) et Paris Incubateurs, organisait jeudi 7 novembre une journée « connexions innovantes » dédiée à la co-construction de solutions nouvelles à des besoins sociaux en constante augmentation.

Etat, collectivités, entrepreneurs sociaux, start-up étaient réunis pour s’impliquer dans l’expérimentation d’un format  innovant d’émergence de solutions, axé sur la thématique de  l’autonomie des personnes âgées.

45 participants, venus de toute la France, ont ainsi pu participer à ce format concret de mise en commun des connaissances au service des besoins sociaux des français.

Cette journée de travail en ateliers a bénéficié du soutien de Michèle Delaunay, Ministre déléguée aux personnes âgées et à l’Autonomie, et Marylise Lebranchu, Ministre de la Réforme de l’Etat, de la Décentralisation et de la Fonction publique. Cette derrière est venue annoncer en personne le lancement de « Futurs publics », le laboratoire d’innovations sociales de l’Etat, qui érige la co-construction comme une des méthodes d’élaboration des politiques publiques de demain.

Co-construire avec les pouvoirs publics

IMG_2749

La co-construction permet de faire travailler ensemble des professionnels de culture différente, de donner à voir et à entendre d’autres discours que ceux auxquels chacun est habitué dans sa propre structure. Le Mouves, s’est logiquement investi dans cette nouvelle manière de faire.

Aujourd’hui, les pouvoirs publics font face à un défi majeur : continuer à assurer partout sur le territoire une action publique de qualité, accessible à toutes et à tous, dans un contexte de croissance des besoins sociaux…et de fortes contraintes budgétaires.

Pour répondre à cette équation a priori insoluble un nouveau mode d’élaboration des politiques publiques, intégrant de nouveaux acteurs, est nécessaire.

En ce sens, les entreprises sociales, proches des usagers, constituent souvent le chaînon manquant entre l’Etat et les populations en difficulté. Socialement innovantes, elles élaborent et expérimentent dans les territoires des solutions nouvelles à des besoins sociaux et/ou environnementaux sans cesse plus complexes, qui peuvent être ensuite généralisés par la puissance publique.

Les entreprises sociales abordent ainsi les problématiques sociales comme des gisements de solutions potentielles. Elles sont prêtes à partager avec les pouvoirs publics leurs savoir-faire, leurs expériences et leurs capacités d’innovation pour inventer les solutions de demain.

Aller plus loin

IMG_2757

La journée « connexions innovantes » a permis à des entrepreneurs sociaux, des dirigeants de start-up et des représentants des pouvoirs publics de croiser leurs expériences, de confronter leurs analyses. Elle a réuni en un même lieu, des personnes animées par un esprit de faire ensemble, ouvertes au dialogue.

Au final, elle pourrait bien constituer la première étape d’un processus de co-construction au long cours, afin de faire émerger des solutions concrètes aux multiples problèmes sociaux auxquels doivent faire face, au quotidien, une grande partie de la population française.

Une première réussie, appelée à être renouvelée.

A suivre donc !

IMG_2734 IMG_2557

IMG_2560 IMG_2679

IMG_2682

IMG_2515

 

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Contactez-nous

Merci de nous envoyer un message. Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

En cours d’envoi

©2017 Le Mouves | Espace presse | Mentions légales | Contact  | Propulsé par Suite Communication

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?