Le Marrainage : pour l’entrepreneuriat des femmes

egalitaire + MouvesLe marrainage consiste en une mise en réseau professionnelle d’entrepreneures expérimentées et d’entrepreneures débutantes dans le secteur de l’entrepreneuriat social.

Les chiffres oscillent entre 26 et 32 %[1] : c’est le nombre d’entreprises créées par des femmes dans l’hexagone. La France fait figure de mauvais élève à côté de l’exemple américain, où cette part s’élève à 48 %.

En cause, des financements et apports personnels très faibles au démarrage et des blocages psychologiques qui prennent notamment leur source dans l’imaginaire de tout un chacun. Les stéréotypes ont tendance à brider plus qu’à valoriser cette démarche entrepreneuriale des femmes. Celles-ci sont par ailleurs confrontées à des obstacles qui leur sont propres. La difficulté dans l’articulation du temps professionnel, social et familial s’accommode mal au rythme d’entrepreneur et ne leur permettent pas de s’insérer dans des réseaux d’entraide. Les assignations sociales provoquent des phénomènes d’autocensure et un manque de confiance en soi. Le poids des stéréotypes et des préjugés pèse dans les décisions des financeurs ou des clients…etc. Et une fois les aléas de la construction du projet surmontés, les entrepreneures font souvent face à un environnement et un statut de cheffe d’entreprise auxquels elles sont peu ou pas préparées.

Autant de facteurs qui mettent en péril l’entreprise dans les trois premières années de création. Pour pallier aux lacunes liées à la méconnaissance du rôle de cheffe d’entreprise et au manque de soutien et de mise en réseau, la coopérative d’utilité sociale ÉGALITÈRE a imaginé et mis en œuvre en partenariat avec le Mouves Midi-Pyrénées, un dispositif de mentorat exclusivement dédié aux entrepreneures sociales en devenir.

Le principe : une entrepreneure chevronnée accompagne bénévolement une jeune créatrice avec l’objectif de lui transmettre son expertise. Fondé sur le partage, l’écoute et la compréhension, ce dispositif est également l’occasion pour la marraine de prendre du recul, de concevoir de nouvelles idées et d’impulser un nouvel élan à sa propre entreprise. Corine, une marraine du programme le confirme : « Cette expérience m’a apporté autant que j’ai pu transmettre, c’est un réel échange ».

Le 10 mars dernier, à l’occasion de la semaine de l’entrepreneuriat des femmes, Egalitère et le Mouves présentaient ce concept à une quarantaine de femmes venues entendre des témoignages de réussite des marraines et filleules du programme 2014.

Fort de son succès, ce dispositif (cofinancé par le FSE en 2014), sera renouvelé en 2015 en Midi-Pyrénées avec cinq nouveaux binômes, choisis dès le mois de mai prochain. Ceci en partenariat et avec le soutien du Crédit Coopératif. Le projet sera également répliqué en région Ile de France courant 2015.

Le Mouves souhaite ainsi contribuer concrètement à l’ambition du gouvernement de porter à 40 % le nombre de femmes entrepreneures d’ici à 2017.

Pour toute information et si vous souhaitez y participer, merci de contacter : acmailfert@mouves.org

Sur le même thème … Retrouvez la vidéo “l’entrepreneuriat social au féminin : pour une nouvelle génération entrepreneures”


[1] Etude publiée récemment par l’APCE (Agence pour la Création d’Entreprise)

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Adhérez au Mouves

Contactez-nous

Merci de nous envoyer un message. Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

En cours d’envoi

©2017 Le Mouves | Espace presse | Mentions légales | Contact  | Propulsé par Suite Communication

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?