Florence Hallouin – Fondatrice de Génération Plume – les couches lavables 100 % « Made in France »

Fllorence Hallouin

Génération Plume, SAS créée en 2009 par Florence Hallouin, a pour vocation de concevoir, fabriquer et commercialiser des produits d’hygiène pour le bien-être de tous en réduisant un maximum les déchets. Leader de la couche lavable bébé sur le marché français avec la marque Hamac, Génération Plume s’est lancée depuis le mois de septembre dans la création des sous-vêtements anti-fuites adulte avec Filigrame. L’entreprise sociale compte aujourd’hui 5 salariés et connait une croissance de 40 % par an. Génération Plume vend ses produits sur internet, dans une centaine de points de ventes et via un réseau de 30 crèches. L’entreprise prévoit de continuer à s’étendre en Europe, vers l’Allemagne et l’Espagne notamment.

L’interview

Comment êtes-vous devenue entrepreneure sociale ?

J’ai fait des études de designer industriel. J’ai commencé ma carrière en tant que free-lance puis je me suis associée avec une amie pour monter une entreprise qui n’a pas fonctionné. J’ai alors travaillé dans un grand groupe international. Cette expérience m’a permis d’acquérir de nouvelles compétences en marketing ; mais en réalité je ne me sentais pas vraiment à ma place. Je rêvais d’entreprendre de nouveau, de construire et mener un projet en adéquation avec mes valeurs. J’ai décidé de compléter ma formation initiale par une année à HEC, consacrée aux porteurs de projets innovants, dans la perspective d’acquérir les bases de gestion et finance nécessaires à la création d’une entreprise.

A titre personnel, je suis très portée sur les questions écologiques et mon objectif était d’améliorer le quotidien des gens dans le respect de la biodiversité. Moi-même mère de deux enfants en bas-âge, je n’étais pas très satisfaite des couches lavables : pas assez étanches, ou trop épaisses ; je devais laver entièrement la couche voire les habits « à chaque pipi ». J’ai ainsi eu l’idée de concevoir une couche lavable pratique avec un voile amovible parfaitement étanche : plus besoin de laver l’ensemble de la couche ! Celle-ci est renforcée au niveau du bassin pour que le bébé soit bien maintenu et libres de ses mouvements. 3 brevets ont été déposés pour sa conception. Nous devons encore lever certaines résistances ; mais de plus en plus de personnes utilisent nos produits. Les crèches sont un formidable vecteur de bouche à oreille car si les professionnels les utilisent c’est que les produits sont fiables.

En quoi Hamac et Filigrame sont des innovations sociales et environnementales ?

La couche lavable est évidemment bien plus écologique qu’une couche jetable ne serait-ce que par la limitation des déchets, mais pas seulement… Une analyse du cycle de vie produit (AVC) certifiée norme ISO 14 040 et 14 044 a validé que notre produit réduisait les émissions de gaz à effet de serre de 93 % par rapport à une couche jetable, utilisait 5 fois moins d’électricité et deux fois moins d’eau.

En plus d’être écologique, la couche est économique car un enfant aura besoin d’environ 15 couches lavables contre 5000 couches jetables, soit une économie de 900 € pour le 1er enfant de de 1 100€ pour le second.

C’est également un produit innovant socialement car nos couches sont 100 % « made in France » à ce titre, nous avons reçu le label OFG (Origine France Garantie). Nous sommes fières de créer ou maintenir une trentaine d’emplois sur le sol français. Je tenais à ce que les retombées économiques de nos produits soient le plus locales possibles. Par ailleurs, l’un de nos sous-traitants est une ESAT ; à ce titre, les coutures des couches sont réalisées par des personnes handicapées.

Filigrame est quant à elle une marque de sous-vêtement antifuite. La question des troubles urinaires est délicate car elle touche à la dignité de la personne, sachant que ces troubles peuvent toucher tous types de publics y compris de jeunes actifs. Pour aider ces personnes souvent mal à l’aise, nous avons créé des produits qui ressemblent à des sous-vêtements classiques en différenciant les genres : boxer pour les hommes, shorty pour les femmes. Ils se portent prêt du corps ce qui rend invisible la partie absorbante.

Des conseils pour un futur entrepreneur social ?

Je pense qu’il faut avoir une vision précise de l’entreprise, c’est ce qui va permettre de prendre des décisions en adéquation avec le cap qu’on s’est fixé, en cohérence à ses valeurs. Nous avons parfois fait des erreurs mais ça fait aussi partie du chemin ; on se relève toujours plus fort…

Ensuite, je pense que c’est bien de pouvoir s’entourer, je me suis très vite associée pour mutualiser et développer plusieurs compétences. Plus l’entreprise grandit plus elle se fortifie des compétences des uns et des autres. Pour moi, entreprendre c’est d’abord une aventure humaine.

On peut aussi s’entourer d’organismes externes tels que les incubateurs ou les réseaux dont le Mouves fait partie.

Pourquoi avoir adhéré au Mouves ?

C’est notre banque La NEF qui m’a parlé du Mouves. J’ai ainsi découvert le concept de groupe miroir : un entrepreneur vient exposer sa problématique et 10 autres l’aident à trouver des solutions. C’est vraiment intéressant de partager son expérience. Le Mouves m’a permis de rencontrer et d’échanger avec des entrepreneurs qui partagent les mêmes valeurs que moi.

Adhérent du Mouves, vous pouvez profitez d’une offre de 20 % de réduction sur les produits Hamac et Filigrame. Pour en profiter, il suffit d’entrer le code promo “MOUVES” à la troisième étape de votre paiement. Rendez-vous sur http://www.hamac-paris.fr/ et http://www.filigrame.com/

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Contactez-nous

Merci de nous envoyer un message. Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

En cours d’envoi

©2017 Le Mouves | Espace presse | Mentions légales | Contact  | Propulsé par Suite Communication

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?