Dafna Mouchenik – Logivitae ou le maintien à domicile de qualité pour tous

Logivitae un  établissement parisien d’aide et de soutien à domicile pour personnes âgées dépendantes créé en 2007 par Dafna Mouchenik. Il assure  un accompagnement spécialisé auprès de personnes atteintes de maladies dégénératives invalidantes : maladie d’Alzheimer, maladie de Parkinson, sclérose en plaque. LogiVitae accompagne également les personnes souffrant de maladies nécessitant un traitement temporairement invalidant : chimiothérapie, intervention chirurgicale…Enfin, l’entreprise sociale aide et soutien, en concertation avec les médecins et les soignants, des personnes en fin de vie pour qu’elles puissent s’éteindre à leur domicile lorsqu’aucune solution médicale ne peut être apportée par une hospitalisation.

Elle met aussi en place un accompagnement spécifique auprès des personnes âgées rescapées de la Shoah rencontrant des difficultés dans la réalisation des gestes essentiels de la vie quotidienne : anciens résistants, enfants cachés, anciens déportés…

Ces interventions n’ont jamais un caractère de confort, les personnes ayant recours aux services de LogiVitae ont besoin de l’aide d’une tierce personne au quotidien. Sans cette intervention, la possibilité pour elles de rester vivre à domicile serait fortement compromise.

Aujourd’hui cette SARL compte deux agences à Paris, et emploie plus de 140 salariés qui accompagnent quotidiennement 630 personnes dépendantes.

L’interview

Comment êtes-vous devenue entrepreneure sociale ?

Rien ne me préparait à devenir chef d’entreprise. Travailleur social de formation, j’ai d’abord œuvré pour le secteur associatif puis pour la fonction publique territoriale. En 2007, fortement encouragée par mon mari et tous mes proches, je décide de monter une entreprise d’aide à domicile pour les habitants de Paris les plus démunis et les plus vulnérables. Avec un petit apport initial, une énergie et un enthousiasme débordants, j’ai créé il y a 8 ans LogiVitae. Depuis, j’ai créé LogiFormation, organisme de formation dédié à mon équipe d’auxiliaires de vie et plus récemment DomoVitae, entreprise domotique au service du soutien à domicile pour tous.

Pourquoi avoir choisi le statut de SARL plutôt qu’une association ?

Mon idée a été d’utiliser la liberté et la réactivité du secteur marchand pour les mettre au service de l’action sociale. Le statut de SARL me donne une grande liberté et me semble être la démarche la plus honnête et la plus transparente : LogiVitae est mon entreprise, créer une association ne m’aurait pas permis de la présenter ainsi.

Pour autant, nous sommes une entreprise sociale à part entière. Par son action, LogiVitae contribue à ce qu’il n’y ait pas un accompagnement à deux vitesses : l’un pour les personnes ayant les moyens de payer un service plus cher et de qualité et un deuxième pour les autres. LogiVitae a pour vocation d’intervenir prioritairement auprès de personnes peu ou pas imposables, vivant des situations sociales complexes nécessitant l’intervention et le suivi de travailleurs sociaux, internes au service. LogiVitae s’attache particulièrement à accompagner des personnes en situation de précarité et/ou d’isolement.

Quel(s) obstacle(s) avez-vous su surmonter ?

Ma principale difficulté a été liée à mes statuts. Il aurait été plus simple pour démarrer d’être une association. LogiVitae a du faire la démonstration de son utilité sociale pour trouver sa place et sa légitimité parmi les acteurs locaux. J’ai été confrontée à de forts préjugés, mes futurs partenaires me voyant avant tout comme une commerciale avide de profits et non comme le travailleur social que j’ai toujours été. Heureusement, les préjugés se surmontent, aujourd’hui que LogiVitae soit une SARL ne pose plus de problème à personne.

Quel(s) conseil(s) donneriez-vous à un futur entrepreneur social ?

On ne réussit rien seul et, me concernant, sans l’aide et la bienveillance des personnes qui m’entourent et de mon équipe qui fait un travail formidable rien n’aurait été possible.

Faites-vous confiance, prenez du  plaisir en réalisant votre projet, mettez du sens dans ce que vous faites.

Pourquoi avoir adhéré au Mouves ?

Je souhaitais ne plus réfléchir seule, être entourée et partager avec d’autres entrepreneurs sociaux nos expériences, nos réflexions et, ensemble, promouvoir notre modèle d’entreprise et rendre le monde plus juste. Le Mouves m’a apporté tout ça !

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Adhérez au Mouves

Contactez-nous

Merci de nous envoyer un message. Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

En cours d’envoi

©2017 Le Mouves | Espace presse | Mentions légales | Contact  | Propulsé par Suite Communication

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?