Retour sur l’évènement LeadHer BFC « Entreprendre Autrement : Pourquoi pas vous ? Levons les freins à l’entrepreneuriat social au féminin » mardi 24 septembre 2019

« Entreprendre Autrement : Pourquoi pas vous ? Levons les freins à l’entrepreneuriat social au féminin » était un événement de sensibilisation ouvert au grand public organisé par le Mouves Bourgogne- Franche-Comté.

Ce mardi soir 24 septembre 2019, à Besançon, des femmes de Bourgogne Franche Comté sont venues parler de leurs expériences d’entrepreneures sociales engagées, toutes aussi atypiques les unes que les autres, afin de libérer la parole, de témoigner, d’échanger mais aussi d’inspirer d’autres femmes qui aimeraient elles aussi se lancer dans l’aventure entrepreneuriale.

Organisé dans le cadre du programme LeadHer, cet événement avait pour objectif d’éclairer, voire de répondre à certaines questions que pourraient se poser des femmes qui elles aussi aimeraient s’aventurer mais n’osent pas, bloquées par les regards malveillants de la société et de ses faux clichés, ou parce qu’elles ne connaissent pas les moyens et dispositifs existants pour créer sa propre entreprise.

Un événement divisé en deux temps simultanés :

Premièrement, un état des lieux de l’entrepreneuriat féminin sur le territoire – Avec  Juliane Santoni, Catherine Humbert de Coopilote et François Baulard de la CRESS Bourgogne Franche Comté suivi des témoignages touchants de nos 5 intervenantes.

Deuxièmement, un atelier pour expliquer le processus de création d’une entreprise avec « quelles étapes ? Quels financements ? » Et le comportement à adopter dans ces moments décisifs, animé par Coopilote, France Active, Cigale et BGE Franche Comté.
Parallèlement, un temps de réseautage afin de permettre au public et à nos intervenantes d’échanger ensemble, de prendre contact, et peut être plus tard, d’élargir les possibilités et opportunités de chacune… !

Voici quelques phrases motivantes et rassurantes de nos 5 intervenantes qui pourraient aider les futures entrepreneuses à sauter le pas !

Juliane Santoni : « Il n’y a pas de grandes différences Hommes/Femmes dans l’entrepreneuriat, on n’arrive pas à trouver de grandes différences quant au comment entreprendre quand on est un homme ou une femme… pourtant les recherches cherchent… mais on n’a pas encore trouvé. »

Catherine Humbert : « Il y a effectivement a priori moins de femmes qui créent ou qui vont jusqu’au bout de la création de l’entreprise. On dit qu’il y a à  peu près 3 entreprises sur 10 qui sont créées par des femmes, alors que moi dans ma croyance on est à peu près 50/50 au niveau de la nature. J’ai en plus fait quelques recherches, et on ne serait a priori même pas 50/50 puisqu’il y aurait moins d’hommes que de femmes chez les adultes sur terre, et pourtant les femmes restent sur des proportions moindres dans la création de l’entreprise… étonnant non ? »

Juliane Santoni : « Quel a été l’élément déclencheur pour vous lancer dans l’aventure ? »
Françoise Leroy : « Pour moi l’élément déclencheur c’est quand on a envie de créer. Je pense que l’entrepreneuriat, c’est un très très bon cadre pour les créatifs ! »
Sylviane Barcet : « Ce qui m’a amenée à entreprendre dans le social, c’est mes valeurs et mes tripes. On m’a demandé un moment dans l’entreprise dans laquelle je travaillais de maltraiter les gens qui étaient dans mes équipes ce qui a été pour moi insupportable. J’ai fini par quitter l’entreprise malgré mon âge avancé et la sécurité de l’emploi que j’avais, pour me lancer dans ma nouvelle entreprise afin de retrouver mes racines. »

Françoise Leroy : « Etre entrepreneur ce n’est pas toujours être bien carrée, bien droite comme les femmes ont tendance à être. Etre entrepreneur c’est aussi laisser une part à l’incertitude et surtout écouter et savoir s’entourer des bonnes personnes. »

Sylvie Laroche : « Moi je vis tout ça depuis 30 ans comme une aventure partagée ce qui fait que ça tient et que je suis toujours motivée. Il y a eu des moments difficiles : restructurations financières, licenciements, conflits… mais ça c’est normal, c’est la vie de toute organisation et dans ces moment-là on est bien contents de pas être tout seuls capitaines du navire ! »

Cendrine Gry de Coopilote : « Quand on commence, on n’a pas forcément toutes les compétences… souvent c’est en compta, en gestion… mais il y a des structures qui sont là aussi pour rendre accessible cette compréhension et puis de toutes façons on n’est pas forcément tout seuls ! Il y a des bénévoles compétents qui peuvent vous aider, des structures, votre entourage… »

Un grand merci à ces femmes courageuses qui acceptent de témoigner pour faire changer les idées reçues et quiproquos de la société actuelle. Merci à elles d’accepter de démanteler ces fausses idées que se font les femmes sur leurs capacités à créer elles aussi.

Les contacts réseaux :

  • Les réseaux d’accompagnement de création d’entreprise :

Coopilote : Cendrine Gry cgry@coopilote.com ou/et chumbert@coopilote.com

France Active Franche Comté : Julia Leroy julia.leroy@franceactive-franche-comte.org

BGE Franche Comté : Pauline Davot pauline.davot@bgefc.org

Cigale Bourgogne-Franche-Comté : Geneviève Foex genevievefoex@wanadoo.fr

  • Les intervenantes :

Sylviane Barcet, co-dirigeante de Comptoir de Campagne
Françoise Leroy, dirigeante de Intermed-25
Delphine Chouvet, fondatrice et dirigeante de Les Valoristes Bourguignons
Hélène Henry Fohr, dirigeante de Le Bar Atteint des Créatures
Sylvie Laroche, dirigeante de Coop’Agir

Retrouvez-ci-dessous quelques photos

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Adhérez au Mouves

Contactez-nous

Merci de nous envoyer un message. Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

En cours d’envoi

©2019 Le Mouves | Mentions légales | Contact  | Propulsé par Suite Communication

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?